La so­cié­té fi­nan­cière fait flèche de tout bois.

Finance et Investissement - - LA UNE -

iA Groupe fi­nan­cier es­time que sa nou­velle pla­te­forme de sous­crip­tion ac­cé­lé­rée EVO per­met­tra d’ac­cep­ter près de la moi­tié des de­mandes de sous­crip­tion di­rec­te­ment au point de vente. L’as­su­reur a évo­qué cette pré­vi­sion dans le cadre d’une com­mu­ni­ca­tion aux conseillers et aux cour­tiers sui­vant le lan­ce­ment d’EVO à la fin de mai. À l’ex­cep­tion du pro­duit d’as­su­rance vie à émis­sion sim­pli­fiée Ac­cès Vie, tous les pro­duits d’as­su­rance vie, d’in­va­li­di­té et de ma­la­dies graves d’iA sont ac­ces­sibles par cette pla­te­forme de sous­crip­tion. L’as­su­reur pré­cise qu’il a pri­vi­lé­gié l’uti­li­sa­tion de ques­tions et de termes mé­di­caux très simples afin de fa­ci­li­ter les choses. Par ailleurs, iA a as­sou­pli cer­taines exi­gences mé­di­cales afin de fa­vo­ri­ser la sous­crip­tion ac­cé­lé­rée. Les clients de 50 ans et moins qui dé­si­rent une as­su­rance vie au ca­pi­tal as­su­ré de moins de 500 000 $ n’ont plus à pré­sen­ter de pro­fil san­guin, de signes vi­taux, d’ana­lyse d’urine, ni à pas­ser d’en­tre­vues té­lé­pho­niques et d’exa­mens pa­ra­mé­di­caux. Il n’y a plus de tests d’ECG et d’ECG à l’ef­fort en as­su­rance vie comme en as­su­rance ma­la­dies graves. En as­su­rance in­va­li­di­té, il n’y a au­cune exi­gence si le to­tal des pres­ta­tions men­suelles ne dé­passe pas 1 500 $.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.