Dette étu­diante : la pro­chaine bulle ?

Finance et Investissement - - NOUVELLES -

Les Amé­ri­cains de plus de 60 ans dé­tiennent en­vi­ron 66,7 G$ US en dettes étu­diantes, se­lon une ré­cente étude du Con­su­mer Fi­nan­cial Pro­tec­tion Bu­reau (https://ti­nyurl.com/y7­q­vr­qtd). Cet or­ga­nisme de pro­tec­tion des consom­ma­teurs sou­ligne que ces em­prun­teurs vieillis­sants n’ont pas né­ces­sai­re­ment fré­quen­té l’uni­ver­si­té. Il s’agit sou­vent de pa­rents et de grands-pa­rents ayant en­dos­sé les prêts étu­diants de leurs en­fants et pe­tits- en­fants. Le tiers des pa­rents re­grettent d’ailleurs d’avoir été co­si­gna­taires de ces prêts (https://ti­nyurl.com/y7­jxadc2). Or, près de 40 % des dé­bi­teurs de plus de 65 ans se trouvent en si­tua­tion de dé­faut de paie­ment ! Tou­te­fois, ce ne sont pas ces têtes blanches qui in­quiètent les mar­chés mais plu­tôt les ex-étu­diants, dans la force de l’âge, dont la dette at­teint 1,3 bil­lion de dol­lars. Est-ce sou­te­nable ? se de­mande la Fe­de­ral Re­serve Bank of New York. Cette dette a aug­men­té de 170 % de­puis 2006 et le taux de mau­vaises créances at­teint 11,2 %, com­pa­ra­ti­ve­ment à 7,1 % pour les cartes de cré­dit (https://ti­nyurl. com/yd2hf7lk). Se­lon une chro­ni­queuse du Fi­nan­cial Times, la dette étu­diante amé­ri­caine pour­rait écla­ter au grand jour, comme l’a fait la dette im­mo­bi­lière en 2008, étant don­né que plus de 90 % de ces em­prunts sont sous­crits au­près du mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion (https://ti­nyurl.com/y7­toa­kar).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.