Un sta­tion­ne­ment plein à craquer

Flambeau Mercier-Anjou - - ACTUALITÉS - STEVE CA­RON steve. ca­ron@ tc. tc

Alors que le maire Co­derre im­plore les au­to­mo­bi­listes de prendre le trans­port en com­mun pour pal­lier la conges­tion liée aux nom­breux chan­tiers de construc­tion, le sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif Ra­dis­son de l’Agence mé­tro­po­li­taine de trans­port ( AMT) dé­borde et ne suf­fit pas à la de­mande.

En pé­riode de pointe du ma­tin, de 6 h à 9 h, plus de 4300 usa­gers en­trant se rendent à la sta­tion de mé­tro Ra­dis­son. Or, le sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif qui se trouve à quelques pas de l’édi­cule de la sta­tion, n’offre que 534 places.

Pour être en me­sure de s’y ga­rer afin d’al­ler prendre le mé­tro, les au­to­mo­bi­listes doivent se le­ver tôt.

Lors du pas­sage de TC Me­dia, le 23 août un peu avant 8 h, le sta­tion­ne­ment de la rue Sher­brooke, si­tué en face de la place Ver­sailles, était dé­jà pra­ti­que­ment com­plet. Im­pos­sible pour le jour­na­liste de se ga­rer. Les es­paces pour les voi­tures « so­lo » étaient tous oc­cu­pés.

Seuls quelques sta­tion­ne­ments ré­ser­vés pour le co­voi­tu­rage étaient tou­jours à la dis­po­si­tion des au­to­mo­bi­listes. Les fi­dèles usa­gers du sta­tion­ne­ment sont una­nimes : « après 7 h 30, les places sont rares ( au­to so­lo). Les pre­miers au­to­mo­bi­listes ar­rivent vers 6 h 30 et en une heure c’est presque plein. C’est tou­jours comme ça. »

( Photo TC Me­dia – Fé­lix O. J. Four­nier)

Pour pro­fi­ter d’un espace au sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif Ra­dis­son, dans l’est de Mon­tréal, les gens doivent se le­ver tôt. Les places à la dis­po­si­tion des au­to­mo­bi­listes ( au­to so­lo) trouvent pre­neur très ra­pi­de­ment. Les pre­miers usa­gers ar­rivent ré­gu­liè­re­ment dès 6h30.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.