Nis­san Mi­cra 2017 : la pe­tite au­to vi­site la Grosse Pomme

Flambeau Mercier-Anjou - - AUTO - MARC- AN­DRÉ GAUTHIER gui­deau­to­web. com

Nous par­lons de la Nis­san Mi­cra 2017, la voi­ture la plus abor­dable du mar­ché ca­na­dien avec un prix de base tout juste en bas de 10 000 $. Nous l’avons conduite à New York, l’une des plus grandes villes du monde. Une pe­tite voi­ture à l’as­saut de la Grosse Pomme, à quoi bon? D’au­tant plus que la Mi­cra n’est pas ven­due aux États- Unis, et les gens de Nis­san sont for­mels, ça ne risque pas d’ar­ri­ver de si­tôt.

L’idée, aux dires du PDG de Nis­san Ca­na­da, Jo­ni Pai­va, c’était de vivre « l’ul­time ex­pé­rience VIP » . Une mi­nute! L’ul­time ex­pé­rience VIP, ça ne se­rait pas plu­tôt de conduire une Bent­ley ou une Rolls- Royce, vous sa­vez, quelque chose d’in­croyable? Pas une voi­ture qui vaut moins qu’une roue sur une Bent­ley…

L’ex­pli­ca­tion de l’homme d’af­faires est pour­tant pleine de lo­gique. L’ul­time ex­pé­rience VIP, c’est de vi­si­ter l’une des ci­tés les plus ex­tra­or­di­naires, New York, dans une voi­ture par­fai­te­ment adap­tée pour la ville. Parce que New York, au cas où vous ne le sa­viez pas, c’est du tra­fic en per­ma­nence. C’est des temps ri­di­cu­le­ment éle­vés pour par­cou­rir des dis­tances ri­di­cu­le­ment pe­tites. Ce que l’on veut, donc, c’est une com­pacte, agile, ca­pable de se fau­fi­ler ai­sé­ment dans la jungle ur­baine.

UNE EX­PÉ­RIENCE PAS SI VIP QUE ÇA

L’ex­pé­rience « VIP » ul­time a mal com­men­cé. On dé­barque de l’avion, on prend pos­ses­sion de notre voi­ture : notre pre­mier dé­fi était de par­cou­rir les 14 miles ( 22,4 km) entre l’aé­ro­port et notre hô­tel. On a pris près de deux heures pour le faire. Avons- nous pu ap­pré­cier la Nis­san Mi­cra dans ce contexte? Pas vrai­ment… Agi­li­té ou pas, le tra­fic était si in­tense, que pas même les mo­to­cy­clettes n’ar­ri­vaient pas à se fau­fi­ler.

Le len­de­main, grosse jour­née au pro­gramme. On al­lait par­cou­rir Man­hat­tan et les en­vi­rons en une jour­née, vi­si­tant au pas­sage des joyaux ca­chés de New York, comme la plus pe­tite mai­son de la ville, qui vaut tout de même 3 millions de dol­lars, et une co­pie mi­nia­ture de la Sta­tue de la Li­ber­té de­vant une banque.

Ce que j’aime le plus de New York, ce sont les ex­cel­lents bret­zels que l’on peut ache­ter à une pe­tite rou­lotte cu­li­naire. J’ai­me­rais faire ça à Mon­tréal, mais nos di­ri­geants ont dé­ci­dé que notre bouffe de rue se­rait « unique » . Au Qué­bec, quand on fait quelque chose d’unique, ce n’est gé­né­ra­le­ment pas une bonne chose… Donc, si vous vou­lez man­ger dans les rues de Mon­tréal, pré­voyez dé­pen­ser au moins 15 $. À New York, c’est deux hot dogs, un bret­zel géant, des bois­sons ga­zeuses et plus.

Pour en re­ve­nir à l’ex­pé­rience VIP Mi­cra, tout ce que je peux dire, c’est qu’une pe­tite voi­ture c’est ef­fec­ti­ve­ment pra­tique pour se ga­rer. Et c’est vrai que dans le tra­fic, on peut plus fa­ci­le­ment chan­ger de voie, au be­soin.

Alors, ouais, une pe­tite voi­ture comme la Nis­san Mi­cra 2017, c’est en ville qu’elle est le plus à l’aise. Mais bien fran­che­ment, la meilleure fa­çon de dé­cou­vrir New York, c’est en mé­tro et à pied. En voi­ture, vous pas­se­rez un temps fou coin­cé dans des rues plus ou moins in­té­res­santes, à cher­cher des places de sta­tion­ne­ment pra­ti­que­ment in­exis­tantes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.