POUR­QUOI TU AIMES TANT PRENDRE DES RISQUES ET T’IN­VES­TIR DANS DES PRO­JETS ? LE SPEC­TACLE JUSTE POUR ADOS QUE TU MÈNES À BOUT DE BRAS EN EST LA PREUVE.

Flambeau Mercier-Anjou - - DOSSIER DU MOIS -

J’ai be­soin de ça ! Mar­cher sur le fil de fer me garde en vie. Je re­mets tout en ques­tion, j’es­saie des choses, je pro­voque les si­tua­tions. Après Juste pour ados, on a re­çu des cen­taines de mes­sages de jeunes qui nous di­saient que c’était le plus beau jour de leur vie. C’est une grande dose d’amour, un ve­det­ta­riat sein qué­bé­cois. Ça s’an­nonce bien pour une troi­sième édition…

Avant, je ne réa­li­sais pas trop pour­quoi je m’im­pli­quais. Ré­cem­ment j’ai com­pris que c’était ma mis­sion. Je peux hum­ble­ment faire une dif­fé­rence pour des jeunes. J’ai dit à ma femme que le jour où ma car­rière té­lé ne fonc­tion­ne­rait plus, je se­rai heu­reux de m’ou­vrir une mai­son des jeunes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.