Nou­vel em­pla­ce­ment beau­coup plus grand pour Stu­dio- Mu­sique Ca­me­ron

Flambeau Mercier-Anjou - - LA UNE - CHARLES- ANTOINE RON­DEAU

MU­SIQUE.

Ins­tal­lé de­puis plus de six ans au centre com­mer­cial Do­maine, le ma­ga­sin Stu­dio- Mu­sique Ca­me­ron a ré­cem­ment dé­mé­na­gé dans un em­pla­ce­ment près de trois fois plus grand que le pré­cé­dent, dans l’ob­jec­tif de ré­pondre à la de­mande gran­dis­sante.

Après quelques agran­dis­se­ments à même l’an­cien em­pla­ce­ment, les pro­prié­taires de l’en­tre­prise ont dû se rendre à l’évi­dence qu’il était dé­sor­mais né­ces­saire de dé­mé­na­ger. Les nou­veaux lo­caux, si­tués sur la rue Sher­brooke, non loin de l’em­pla­ce­ment pré­cé­dent, sont de plus de 10 000 pieds car­rés, com­pa­ra­ti­ve­ment à un peu moins de 4000 pieds car­rés au­pa­ra­vant. « Ça nous pre­nait beau­coup plus grand, non seule­ment pour le ma­ga­sin, mais aus­si pour l’école. Ça fai­sait deux ans qu’on tra­vaillait sur le pro­jet, et on a trou­vé que cette op­por­tu­ni­té était idéale » , de dire le pré­sident du Stu­dio- Mu­sique Ca­me­ron, Éric La­porte.

En ef­fet, l’en­tre­prise offre éga­le­ment des cours de mu­sique pour tous les ni­veaux et âges, ain­si qu’un stu­dio de danse, « Im­pact Vi­ta­li­té » , où sont don­nées des classes re­liées à la mu­sique ( zum­ba, ba­la­di, etc.). Non moins de 400 fa­milles par­ti­cipent ac­tuel­le­ment à des cours, et ce nombre pour­ra aug­men­ter grâce au dé­mé­na­ge­ment.

Les sec­tions d’ins­tru­ments du ma­ga­sin sont aus­si plus grandes, et de nou­velles, toutes en lien avec l’uni­vers de la mu­sique, fe­ront leur ap­pa­ri­tion au cours des pro­chaines se­maines. Par­mi celles- ci, on peut comp­ter une bou­tique ( chan­dails de bands, planches à rou­lettes, etc.), une sec­tion « stu­dio mai­son » , des tour­ne­disques et des vi­nyles, ain­si qu’une sec­tion éclai­rage et so­no­ri­sa­tion. « On est vrai­ment content, car on peut main­te­nant réa­li­ser tous les Main­te­nant qu’on a le vent dans les voiles, on vou­drait, d’ici deux ans, ou­vrir une ou deux suc­cur­sales à des en­droits à Montréal où nos com­pé­ti­teurs n’ont pas pen­sé s’ins­tal­ler. »

- Éric La­porte

pro­jets qu’on avait en tête » , de pour­suivre M. La­porte.

Ce­la fait deux mois que l’équipe, dont font éga­le­ment par­tie le père et la conjointe du pré­sident, Ré­mi La­porte et Chris­tine Val­lières, tra­vaille à l’amé­na­ge­ment du nou­veau ma­ga­sin, où pre­nait au­pa­ra­vant place une phar­ma­cie. « Ça a été beau­coup de tra­vail, car ce n’est pas du tout la même chose! Je di­rais tou­te­fois que c’est mis­sion ac­com­plie » , lance ce­lui qui est éga­le­ment connu sous son nom de mu­si­cien de­puis plu­sieurs an­nées, « Rick Ca­me­ron » .

Par­ti­cu­liè­re­ment fier de voir où en est ren­du son en­tre­prise, ce der­nier ne ferme pas la porte à d’autres pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment.

Le nombre d’em­ployés aug­men­te­ra éga­le­ment, pas­sant de 3 à 5 ou 6 sur le plan­cher, tan­dis que les en­sei­gnants pas­se­ront d’une di­zaine à une quin­zaine. Une pla­te­forme de vente en ligne est aus­si pré­vue pour le dé­but de 2018.

( Pho­to TC Me­dia – Charles- Antoine Ron­deau)

L’en­traî­neuse Chris­tine Val­lières, le pré­sident Éric « Rick Ca­me­ron » La­porte, le co­pro­prié­taire Ré­mi La­porte et le co­or­don­na­teur Guillaume Voyer tra­vaillent ac­tuel­le­ment sur les der­niers dé­tails du nou­veau Stu­dio- Mu­sique Ca­me­ron.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.