Quand Dorothy Alexandre a une idée der­rière la tête… elle s’in­ves­tie pour la réa­li­ser coûte que coûte ! La pro­fes­sion­nelle en com­mu­ni­ca­tions fait sa marque dans les causes qui lui sont chères. En ce dé­but d’an­née, ère de sen­si­bi­li­sa­tion et de re­ven­di­ca­tio

DE­PUIS SEP­TEMBRE, TU ES LA NOU­VELLE PRÉ­SI­DENTE DU CONSEIL DES MONTRÉALAISES, POUR­QUOI T’IM­PLI­QUER ?

Flambeau Mercier-Anjou - - DOSSIER DU MOIS -

Je suis dans l’en­ga­ge­ment so­cial de­puis 15 ans ! Lorsque je tra­vaillais à TVA Nou­velles, j’avais un de­voir de ré­serve trop éle­vé par rap­port à mes convic­tions per­son­nelles de jus­tice so­ciale et d’équi­té. J’avais en­vie de contri­bue ac­ti­ve­ment sur le ter­rain, sans avoir à me re­te­nir. Quand l’op­por­tu­ni­té s’est pré­sen­tée, je me suis re­con­nue dans l’or­ga­ni­sa­tion et j’ai réa­li­sé que ma voix pou­vait por­ter dans ce man­dat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.