Des com­mer­çants de Mer­cier- Est sou­haitent le re­tour des pla­cot­toirs

Flambeau Mercier-Anjou - - ACTUALITÉS - STEVE CA­RON steve. ca­ron@ tc. tc

Mal­gré la po­pu­la­ri­té du pla­cot­toir de la rue des Or­meaux, ces pe­tites ter­rasses col­lec­tives pu­bliques sur rue qui poussent dans plu­sieurs ar­ron­dis­se­ments, le re­tour du pro­jet dans Mer­cier- Est n’est tou­jours pas confir­mé en vue de la sai­son es­ti­vale.

De­puis plu­sieurs mois, Ly­za Fré­chette et Sté­phane Lan­dry, co­pro­prié­taires de la crè­me­rie du Bon­bon plai­sir, de­mandent aux élus de Mer­cier – Ho­che­la­ga- Mai­son­neuve ( MHM) de leur confir­mer le re­tour du pro­jet, mais sans suc­cès.

Le pla­cot­toir de la rue des Or­meaux a été ins­tal­lé tout juste de­vant leur com­merce, entre Ho­che­la­ga et Pierre- de- Cou­ber­tin.

« Le pla­cot­toir a été très po­pu­laire. Il n’était pas rare qu’une cin­quan­taine de per­sonnes y passent chaque soir. Les gens ont ap­pré­cié le pro­jet et plus de 700 ci­toyens ont si­gné une lettre d’ap­pui trou­vant l’ini­tia­tive de l’ar­ron­dis­se­ment ex­cel­lente » , de men­tion­ner Mme Fré­chette.

Évi­dem­ment, l’im­pact sur le chiffre d’af­faires de l’en­tre­pre­neure a été po­si­tif. Mais au- de­là de la ques­tion éco­no­mique, c’est une ins­tal­la­tion col­lec­tive uti­li­sée par tout le monde et pas juste nos clients, in­dique la com­mer­çante.

Les aî­nés uti­lisent le pla­cot­toir pour prendre une pause lors de leurs achats dans les com­merces du sec­teur ou en­core les pié­tons s’y ar­rêtent du­rant leur marche, a re­mar­qué Mme Fré­chette, qui sou­haite ar­dem­ment le re­tour de la pe­tite ter­rasse.

Dans les der­niers jours, la com­mer­çante a tou­te­fois re­çu un ap­pel des ser­vices de l’ar­ron­dis­se­ment lui lais­sant craindre le pire.

Pour en avoir le coeur net, le couple s’est de nou­veau pré­sen­té de­vant les élus au conseil d’ar­ron­dis­se­ment.

Le maire Pierre Les­sard- Blais a ten­té de les ras­su­rer. Il leur a rap­pe­lé que l’an der­nier, le quar­tier de Mer­cier- Est avait pu bé­né­fi­cier de deux pla­cot­toirs d’abord des­ti­nés à la So­cié­té de dé­vel op­pe­ment com­mer­cial ( SDC) Ho­che­la­ga- Mai­son­neuve.

De­vant la dif­fi­cul­té de leur trou­ver des em­pla­ce­ments ap­pro­priés dans Ho­che­la­ga, les élus de l’époque avaient dé­ci­dé de se tour­ner vers la table de concer­ta­tion So­li­da­ri­té Mer­cier- Est pour leur dé­ni­cher des en­droits dans Mer­cier- Est.

« Nous al­lons vé­ri­fier avec la so­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial la pos­si­bi­li­té d’uti­li­ser de nou­veau un des pla­cot­toirs qui leur étaient des­ti­nés pour l’ins­tal­ler de­vant votre com­merce » , a as­su­ré le maire Les­sard- Blais, sans tou­te­fois pro­mettre de ré­sul­tat.

« Il y a des com­merces qui n’en veulent pas et nous oui. La so­lu­tion est simple » , croit Mme Fré­chette. Qu’ est- ce qu’un pla­cot­toir…

Le pla­cot­toir est une aire de dé­tente et de ren­contre pour tous et amé­na­gé sur la chaus­sée de­vant un éta­blis­se­ment. Il s’agit d’un amé­na­ge­ment tem­po­raire de l’es­pace pu­blic en conti­nui­té et au même ni­veau que le trot­toir.

Il per­met d’of­frir aux gens un es­pace pour s’as­seoir et re­laxer ; dans cer­tains cas de créer un acha­lan­dage com­mer­cial ; de ren­for­cer les in­ter­ac­tions so­ciales entre les ré­si­dents d’un quar­tier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.