Cui­si­ner pour son pro­chain à la po­pote rou­lante

Flambeau Mercier-Anjou - - LA UNE - STEVE CA­RON steve. ca­ron@ tc. tc

COM­MU­NAU­TAIRE. Chaque se­maine, les bé­né­voles et cui­si­niers de la po­pote rou­lante du Ra­meau d’Oli­vier pré­parent et livrent 200 re­pas à des aî­nés en perte d’au­to­no­mie ou qui n’ont plus l’éner­gie pour se faire à man­ger.

Ven­dre­di ma­tin, il y a de l’ac­tion dans la cui­sine de la po­pote rou­lante du Ra­meau d’Oli­vier. C’est la Se­maine qué­bé­coise des po­potes rou­lantes qui se ter­mine et le chef, Yan­nick Hjell, est dé­jà aux four­neaux lorsque TC Me­dia ar­rive au rendez- vous.

Il met la touche fi­nale à la cin­quan­taine de re­pas pré­pa­rés avec amour et qui se­ront li­vrés un peu plus tard aux bé­né­fi­ciaires de l’or­ga­nisme de Mer­cier- Ouest.

« Nous cui­si­nons cinq jours par se­maine. Les lun­dis, mar­dis, mer­cre­dis et ven­dre­dis les re­pas sont li­vrés à do­mi­cile, alors que les jeu­dis, nous or­ga­ni­sons un re­pas com­mu­nau­taire avec ac­ti­vi­tés dans la grande salle du Centre ré­créa­tif et com­mu­nau­taire ( CRC) Saint- Do­nat. Les gens viennent so­cia­li­ser et bri­ser l’iso­le­ment » , dé­crit- il.

Au­jourd’hui, M. Hjell est ap­puyé par une aide- cui­si­nière et An­tho­ny, qui ef­fec­tue un stage de for­ma­tion pré­pa­ra­toire au tra­vail. Cha­cun est bien au fait de ses tâches et s’exé­cute ra­pi­de­ment pour que tout soit prêt.

Pour 5 $, les gens re­ce­vront une en­trée, un re­pas prin­ci­pal et un des­sert. Les re­pas se­ront li­vrés par deux équipes de bé­né­voles, un chauf­feur et un ba­la­deur, qui sillon­ne­ront le nord et le sud du quar­tier.

Les li­vreurs pren­dront quelques mi­nutes chaque fois pour dis­cu­ter avec les bé­né­fi­ciaires.

« C’est sou­vent la seule vi­site de la jour­née que re­ce­vront les gens. Les bé­né­voles s’as­surent que tout va bien. »

Dans le quar­tier, le Ra­meau d’Oli­vier fait par­tie des grosses po­potes rou­lantes, de par sa fré­quence des re­pas et le nombre de mets li­vrés.

Les usa­gers de la po­pote rou­lante sont ré­fé­rés par le CLSC ou en­core le bouche à oreille fait son oeuvre.

« Dans les der­nières se­maines, nous avons re­çu plu­sieurs nou­velles de­mandes de ser­vice, in­dique le cui­si­nier. La po­pu­la­tion du quar­tier est vieillis­sante et ça se tra­duit ré­gu­liè­re­ment par une aug­men­ta­tion des be­soins. »

Jus­qu’à main­te­nant, la po­pote rou­lante du Ra­meau d’Oli­vier par­vient à des­ser­vir tous ses clients. Mais le recrutement de bé­né­voles est tou­jours un dé­fi puisque les gens viennent et vont. Les per­sonnes in­té­res­sées à don­ner un coup de pouce peuvent contac­ter le Ra­meau d’Oli­vier en com­po­sant le 514 254- 6035.

Yan­nick Hjell Hjell

( Photo TC Me­dia – Steve Ca­ron)

An­tho­ny, sta­giaire en for­ma­tion pré­pa­ra­toire au tra­vail, prête main- forte à la po­pote rou­lante du Ra­meau d’Oli­vier trois jours se­maine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.