Le Co­mi­té de sur­veillance Louis- Riel dresse un bi­lan po­si­tif

Plantes en­va­his­santes au parc Boi­sé – Jean- Mi­lot

Flambeau Mercier-Anjou - - ACTUALITÉS - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

La lutte au ner­prun et au phrag­mite, deux plantes en­va­his­santes pré­sentes au parc Boi­sé – Jean- Mi­lot, est un com­bat de tous les ins­tants. Les bé­né­voles du Co­mi­té de sur­veillance Louis- Riel leur font la vie dure et les ré­sul­tats sont en­cou­ra­geants.

De­puis trois ans, 469 talles de ner­prun ont été cou­pées et 135 souches en­le­vées. De plus, l’équi­valent de 800 m2 de phrag­mite – com­mu­né­ment ap­pe­lé ro­seau des ma­rais – a été re­cueilli.

« La ré­duc­tion et l’éli­mi­na­tion de plantes nui­sibles amé­liorent la bio­di­ver­si­té du boi­sé. L’es­pace li­bé­ré nous a per­mis de pro­cé­der à de nou­velles plan­ta­tions » , d’in­di­quer Vic­tor La­ri­vière, vice- pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion du Co­mi­té de sur­veillance Louis- Riel.

Ain­si, plus de 600 arbres et ar­bustes in­di­gènes ou na­tu­ra­li­sés ont été ajou­tés au boi­sé pour un taux de sur­vie de 90 %. Le boi­sé s’est en­ri­chi d’une ving­taine de nou­velles es­pèces d’arbres.

De nom­breuses cam­pagnes de sen­si­bi­li­sa­tion et d’édu­ca­tion po­pu­laire, des ran­don­nées et ani­ma­tions se sont ajou­tées à ces in­ter­ven­tions. Ces ac­ti­vi­tés ont at­ti­ré plus de 1800 per­sonnes au coeur du boi­sé, soit au­tant de gens qui ont pu dé­cou­vrir toute sa ri­chesse.

Les bé­né­voles n’ont pas chô­mé et le tra­vail se pour­sui­vra en 2018 afin de pré­ser­ver et ani­mer l’en­droit pour les gé­né­ra­tions fu­tures.

( Photo gra­cieu­se­té)

Grâce à de nom­breuses ac­ti­vi­tés de plan­ta­tion, le parc Boi­sé – Jean- Mi­lot s’est en­ri­chi d’une ving­taine de nou­velles es­pèces d’arbres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.