Près de 700 000 $ pour des em­plois d’été à la Pointe- de- l’Île

Flambeau Mercier-Anjou - - LA UNE - CHARLES- AN­TOINE RON­DEAU charles- an­toine. ron­deau@ tc. tc

EM­PLOI. Plus de 200 jeunes pour­ront pro­fi­ter d’un em­ploi d’été dans un or­ga­nisme com­mu­nau­taire ou une en­tre­prise de la cir­cons­crip­tion de la Pointe- de- l’Île, grâce au pro­gramme Em­ploi d’été Ca­na­da.

C’est un to­tal de 689 695 $ que se par­ta­ge­ront plus d’une soixan­taine d’or­ga­ni­sa­tions de la ré­gion. Le dé­pu­té fé­dé­ral de la Pointe- de- l’Île, Ma­rio Beau­lieu, croit en l’im­por­tance de ce pro­gramme. « Notre rôle est de le faire connaître et de s’as­su­rer de la bonne ré­par­ti­tion, afin que de plus en plus d’or­ga­nismes puissent en bé­né­fi­cier. Le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral n’in­ter­vient pas beau­coup di­rec­te­ment dans les or­ga­nismes com­mu­nau­taires et les ser­vices so­ciaux, mais ce pro­gramme vient en aide aux or­ga­nismes et à cer­taines en­tre­prises pour don­ner des em­plois d’été aux étu­diants » , laisse- t- il en­tendre.

Bien qu’ils soient heu­reux de re­ce­voir cette aide fi­nan­cière, quelques re­pré­sen­tants d’or­ga­nismes sou­lèvent cer­taines pro­blé­ma­tiques, comme les condi­tions d’ad­mis­sion des jeunes ju­gées trop ri­gides ( étu­diants à temps plein, du­rée de l’em­ploi, etc.) et le dé­lai de ré­cep­tion des mon­tants. « On va contac­ter les gens au gou­ver­ne­ment pour leur trans­mettre les de­mandes et on va voir ce qu’on peut faire pour les aider » , de pour­suivre M. Beau­lieu.

Cette an­née, il est pré­vu que 214 em­plois soient créés grâce au pro­gramme.

( Pho­to TC Me­dia – Steve Ca­ron)

Plu­sieurs re­pré­sen­tants des or­ga­nismes ayant re­çu une aide fi­nan­cière pour en­ga­ger des jeunes cet été ont ren­con­tré le dé­pu­té Ma­rio Beau­lieu, ven­dre­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.