Le mi­nis­tère des Trans­ports pour­sui­vra ses in­ves­ti­ga­tions

Flambeau Mercier-Anjou - - ACTUALITÉS - STEVE CARON steve. caron@ tc. tc

TRANS­PORT. Le mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec ( MTQ) ad­met que les pro­blèmes de bruit et de vi­bra­tions des ré­si­dents de la rue Cu­rat­teau sont réels, mais peine à en iden­ti­fier la cause prin­ci­pale, au grand dam des ri­ve­rains.

Ceux qui ont par­ti­ci­pé à la soi­rée d’in­for­ma­tion du MTQ, la se­maine der­nière, sont de­meu­rés sur leur faim. Le Mi­nis­tère doit pour­suivre ses in­ves­ti­ga­tions avant de s’en­ga­ger dans des me­sures de mi­ti­ga­tion autres que la ré­pa­ra­tion de la chaus­sée.

Le re­sur­fa­çage en pro­fon­deur de la chaus­sée de l’au­to­route 25 en di­rec­tion a été ef­fec­tué du­rant la se­maine du 19 mai et ce­lui de la chaus­sée en di­rec­tion nord, du 1er au 4 juin.

Dans les pro­chaines se­maines, le pa­vage de la rue de Bou­cher­ville, dont la struc­ture est en pi­teux état, se­ra aus­si re­fait. L’ap­pel d’offres se­ra lan­cé en juin et le contrat se­ra en­suite oc­troyé dans les cinq à six se­maines sui­vantes si tout se dé­roule bien.

Ces tra­vaux en pro­fon­deur de­vraient amé­lio­rer la si­tua­tion des ri­ve­rains et di­mi­nuer les vi­bra­tions, croient les in­gé­nieurs de la Ville de Mon­tréal et du MTQ

ais le Mi­nis­tère a be­soin de nou­velles don­nées pour bien dé­ter­mi­ner la cause prin­ci­pale des vi­bra­tions aé­riennes et éva­luer les me­sures d’at­té­nua­tion pos­sibles.

À comp­ter de la se­maine pro­chaine, six nou­velles sta­tions se­ront ins­tal­lées pour une pé­riode de quatre se­maines à divers en­droits le long de Cu­rat­teau pour éva­luer le ni­veau so­nore ( vi­bra­tions aé­riennes).

Après quoi, les me­sures se­ront ana­ly­sées pour dé­ter­mi­ner les meilleures in­ter­ven­tions à mettre en place.

Le Mi­nis­tère se pen­che­ra sur la pos­si­bi­li­té de re­haus­ser le mur an­ti­bruit et le ta­lus vi­sant à amoin­drir la pro­pa­ga­tion du bruit, ce que re­je­tait du re­vers de la main le res­pon­sable du pro­jet d’op­ti­mi­sa­tion de l’au­to­route 25 Alexandre Debs il y a un an à peine.

En­tre­temps, le Mi­nis­tère sen­si­bi­li­se­ra les ca­mion­neurs à l’uti­li­sa­tion des freins Ja­cobs, une source d’irritant pour les ci­toyens, et les po­li­ciers afin de faire res­pec­ter les in­ter­dic­tions de ca­mion­nage sur Cu­rat­teau entre 19 h et 7h.

La ving­taine de ci­toyens pré­sents sont res­sor­tis pour la plu­part dé­çus de la ren­contre avec le MTQ. Ils au­raient ai­mé des en­ga­ge­ments plus fermes de leur part, eux qui vivent avec les désa­gré­ments du bruit et des vi­bra­tions de­puis plus de 10 ans. L’in­ten­si­té des vi­bra­tions ayant fait l’ob­jet de plaintes dès 1995.

Le phé­no­mène n’est pas nou­veau. En­core une fois, on discute et on discute, mais les en­ga­ge­ments tardent à ve­nir, dé­plorent des ri­ve­rains.

« Le MTQ ne peut igno­rer que les pro­blèmes de vi­bra­tions vé­cus par les ré­si­dents de la rue Cu­rat­teau, qu’elles soient dans le sol ou dans l’air, se sont ag­gra­vés de­puis l’ou­ver­ture de la voie de des­serte. C’est leur res­pon­sa­bi­li­té de trou­ver une so­lu­tion dé­fi­ni­tive » , in­dique Ray­mond Mo­quin, pré­sident du Col­lec­tif en en­vi­ron­ne­ment de Mercier- Est.

( Pho­to Le Flam­beau – Steve Caron)

Les re­pré­sen­tants du mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec et de la Ville de Mon­tréal ont dû com­po­ser avec le ras- le- bol col­lec­tif des ré­si­dents de la rue Cu­rat­teau qui n’en peuvent plus du bruit et des vi­bra­tions af­fec­tant leur qua­li­té de vie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.