Fran­chir la dis­tance Mont­réal- Qué­bec pour la cause

Flambeau Mercier-Anjou - - RETOUR EN CLASSES - STEVE CA­RON steve. ca­ron@ tc. tc Les per­sonnes in­té­res­sées peuvent tou­jours faire un don par l’en­tre­mise de la page Fa­ce­book de la Fon­da­tion des étoiles.

Lors­qu’Isa­belle Boisvert a dé­ci­dé de re­prendre sa san­té en main elle était loin de se dou­ter qu’un an plus tard, elle par­ti­ci­pe­rait au « Dé­fi SOS san­té moi pour toi » et au­rait à fran­chir la dis­tance sé­pa­rant Mont­réal et Qué­bec à la course.

La ré­si­dente de l’ar­ron­dis­se­ment de Mer­cier – Ho­che­la­ga- Mai­son­neuve ( MHM) fait par­tie de l’équipe Les milles pas de l’es­poir. Les neuf col­lègues au­ront à par­cou­rir à re­lais les 250 km sé­pa­rant la mé­tro­pole de la ca­pi­tale.

À quelques se­maines du dé­part, pré­vu le 22 sep­tembre et l’ar­ri­vée à Qué­bec le len­de­main en fin de jour­née, la ner­vo­si­té se fait sen­tir. Tou­te­fois, Mme Boisvert est prête.

De­puis un an, elle s’en­traîne à rai­son de trois fois par se­maine sur une base in­di­vi­duelle, en plus des sor­ties de groupe la fin de se­maine.

Dans les mo­ments plus dif­fi­ciles ou les tem­pé­ra­tures exé­crables, la force du groupe est une mo­ti­va­tion en soi et il suffit de re­pen­ser à ce pour quoi on le fait, in­dique- t- elle.

« C’est exi­geant comme dé­fi, mais la cause est im­por­tante. Nous re­cueillons des fonds pour la Fon­da­tion des étoiles qui sou­tient la re­cherche sur les ma­la­dies in­fan­tiles. »

Se lan­cer dans l’aven­ture n’a pas été une dé­ci­sion dif­fi­cile à prendre pour Mme Boisvert. Ses deux en­fants ont connu de pe­tits pro­blèmes de san­té, men­tionne- t- elle au pas­sage, sans vou­loir épi­lo­guer sur le su­jet. La cause l’in­ter­pelle donc per­son­nel­le­ment.

Le « Dé­fi SOS san­té moi pour toi » est aus­si l’oc­ca­sion pour elle de dé­mon­trer que tous les ef­forts faits pour main­te­nir une bonne condi­tion phy­sique portent leurs fruits. Sur­tout, que tout le monde peut re­prendre le contrôle de sa san­té comme le dit le dicton quand on veut, on peut.

Pour prendre part à l’évé­ne­ment, chaque équipe de­vait amas­ser mi­ni­ma­le­ment 22 000 $. Un autre dé­fi en soi.

Les membres des milles pas de l’es­poir en ont or­ga­ni­sé des ac­ti­vi­tés bé­né­fices et sol­li­ci­té des par­te­naires et com­man­di­taires pour at­teindre l’ob­jec­tif.

Le 22 sep­tembre, c’est en re­pen­sant à tout le tra­vail ac­com­pli dans la der­nière an­née que les membres de l’équipe pren­dront le dé­part en route vers le fil d’ar­ri­vée.

Le « Dé­fi SOS san­té moi pour toi » en est à sa qua­trième an­née et a été ini­tié par l’ani­ma­trice Chan­tal La­croix.

( Pho­to gra­cieu­se­té)

Isa­belle Boisvert et les membres de l’équipe des milles pas de l’es­poir pren­dront part au « Dé­fi SOS san­té moi pour toi » , les 22 et 23 sep­tembre pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.