LES PRÉ­CI­SIONS DE « M. PI­VOINE »

Fleurs Plantes Jardins - - Tendances // Nouveautes -

Vaste su­jet en constante évo­lu­tion que ce­lui des pi­voines. Serge Fa­fard, pro­prié­taire des Jar­dins Osi­ris et ad­mi­nis­tra­teur de la So­cié­té qué­bé­coise de la pi­voine, nous a ap­por­té quelques pré­ci­sions au su­jet de l’ar­ticle pa­ru dans le Fleurs plantes jar­dins de mai.Les pi­voines her­ba­cées, et non Paeo­nia lac­ti­flo­ra, com­prennent les es­pèces, les lac­ti­flo­ra et les hybrides.La pi­voine Itoh est pour sa part is­sue du croi­se­ment de deux es­pèces d’une même fa­mille (in­ter­sec­tion­nelle) et se cultive comme sa cou­sine her­ba­cée, bien que ce n’en soit pas une.Par ailleurs, on a ra­re­ment be­soin d’ar­ro­ser la pi­voine, même la pre­mière an­née, à moins de sé­che­resse. Sur­tout, elle aime les sols bien drai­nés. L’ap­pli­ca­tion de com­post peut se faire à la plan­ta­tion, mais il doit en­suite être ap­pli­qué au­tour de la plante, sans la tou­cher, car ce­la pour­rait en­gen­drer la pour­ri­ture du col­let – ou bo­try­tis.On taille les pi­voines her­ba­cées et Itoh le plus près pos­sible du sol pour em­pê­cher l’in­fil­tra­tion d’eau dans les tiges et évi­ter les ma­la­dies. In­for­ma­tions : So­cié­té qué­bé­coise de la pi­voine, Lu­cie Pe­pin, pré­si­dente, 450-549-4575.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.