Je songe à tes­ter le ga­zon de ca­mo­mille. Quels en sont les avan­tages et les in­con­vé­nients ? Où trou­ver des se­mences de ca­mo­mille ram­pante ?

Fleurs Plantes Jardins - - Réponses // D' Experts -

RÉ­PONSE : L’at­trait de la ca­mo­mille au­près des jar­di­niers est le même que ce­lui pour le thym : ces deux types de ga­zons ne re­quièrent au­cune tonte et sont odo­rants. Cer­taines va­rié­tés de ca­mo­mille sont à conseiller, no­tam­ment Cha­mae­me­lum no­bile ‘Tre­neague’, qui ne fleu­rit pas. Me­su­rant entre 5 et 10 cm de hau­teur, ayant un zo­nage si­tué au­tour de 4b et un lé­ger par­fum, il s’agit d’une belle op­tion à consi­dé­rer. Il fau­dra tou­te­fois at­tendre de deux à trois ans avant d’avoir une pe­louse dense. Cette va­rié­té de­mande un sol qui se draine bien, riche lors de l’en­ra­ci­ne­ment, et un sar­clage as­si­du jus­qu’à l’éta­blis­se­ment com­plet afin d’évi­ter l’ins­tal­la­tion des mau­vaises herbes. D’autres va­rié­tés sont par­fois sug­gé­rées, mais leur zo­nage est dou­teux pour notre cli­mat. Pré­voyez un bud­get quatre à cinq fois plus éle­vé que pour de la tourbe ré­gu­lière, car les se­mences sont ven­dues en pe­tits sa­chets.

Ch­ris­tine Mar­ti­neau, hor­ti­cul­trice, Flo­ra­lies Jou­vence

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.