L’ABC D’UN PRE­MIER PO­TA­GER

FAIRE SES PROPRES CULTURES N’EST L’APA­NAGE NI DES JAR­DI­NIERS EX­PÉ­RI­MEN­TÉS NI DES PRO­PRIÉ­TAIRES DE GRANDES TERRES. IN­TÉ­RES­SÉS À VOUS LAN­CER ? VOI­CI UNE LE­ÇON POUR DÉBUTANTS, EN SIX PE­TITS POINTS.

Fleurs Plantes Jardins - - La Une - Catherine Ouel­let-Cummings

1 // TROU­VER LE BON EN­DROIT Les spé­cia­listes sont una­nimes : le po­ta­ger doit obli­ga­toi­re­ment être pla­cé en plein so­leil. « Le bout de terrain sé­lec­tion­né de­vrait pro­fi­ter du so­leil entre 10 et 14 heures, le mo­ment où les rayons sont les plus forts », pré­cise Sé­bas­tien Lo­cas, hor­ti­cul­teur à la Pé­pi­nière Lo­cas, à La­val. S’il se trouve près de la mai­son – une so­lu­tion qui fa­ci­lite l’uti­li­sa­tion des lé­gumes et fines herbes pen­dant la préparation des re­pas –, as­su­rez­vous que celle-ci n’y pro­jette pas d’ombre pen­dant les heures-clés d’en­so­leille­ment.

2 // PRÉ­PA­RER LE TERRAIN Une fois l’em­pla­ce­ment choi­si, pré­pa­rez le sol pour l’ar­ri­vée des plants. « Vous au­rez be­soin d’une couche de 6 à 12 pouces d’épais­seur de bonne terre, men­tionne Jes­sie Bo­ge­mans, tech­ni­cienne en hor­ti­cul­ture et pro­prié­taire du Com­plexe hor­ti­cole Bas­tien à Ter­re­bonne et membre Pas­sion Jar­dins. Pour les ob­te­nir, com­men­cez par ameu­blir le sol en le re­tour­nant. Dé­bar­ras­sez-le en­suite de tout ré­si­du – ra­cines, pierres et mau­vaises herbes. » S’il est trop sa­blon­neux ou, au contraire, trop ar­gi­leux, ajou­tez de la terre à jar­din – plus riche en ma­tières or­ga­niques que les autres types ven­dus sur le mar­ché – et du com­post. Pour ce der­nier, no­tez que cer­tains mé­langes dis­po­nibles en jar­di­ne­rie, comme le com­post fo­res­tier, sont spé­cia­le­ment conçus pour bri­ser la glaise et amé­lio­rer la qua­li­té des sols ar­gi­leux. « Une al­ter­na­tive in­té­res­sante consiste à sur­éle­ver l’es­pace du po­ta­ger en ajou­tant la terre et le com­post di­rec­te­ment sur les sols plus pauvres, plu­tôt que de les creu­ser », ajoute Jes­sie Bo­ge­mans.

3 // CHOI­SIR QUOI PLAN­TER Si cer­taines va­rié­tés comme les ra­dis, lai­tues et ca­rottes fonc­tionnent très bien en se­mences, la plu­part des fruits et lé­gumes de­vraient être ache­tés en plants. « Les se­mis doivent être dé­mar­rés très tôt à l’in­té­rieur et né­ces­sitent une grande su­per­vi­sion, tant pour l’éclai­rage que pour l’ar­ro­sage. Dans le cas d’un pre­mier po­ta­ger, il est plus simple d’y al­ler avec des plants », ex­plique Sé­bas­tien Lo­cas. Ceux-ci doivent être mis en terre au dé­but du mois de juin pour évi­ter les gels noc­turnes qui peuvent en­core sur­ve­nir en mai. « Les se­mences de ra­dis, de lai­tues et de ca­rottes doivent tou­te­fois être mises di­rec­te­ment en terre vers la mi-mai, ajoute Jes­sie Bo­ge­mans. Par la suite, plan­tez-en à in­ter­valle ré­gu­lier, chaque deux se­maines par exemple, pour vous as­su­rer d’avoir des ré­coltes tout au long de l’été. » Pour fa­ci­li­ter la plan­ta­tion, ache­tez des se­mences ven­dues en ru­ban: vous n’au­rez pas à vous pré­oc­cu­per de l’es­pa­ce­ment entre cha­cune.

4 // ÉTA­BLIR UN PLAN Pour maxi­mi­ser l’ap­port de lu­mière, Sé­bas­tien Lo­cas sug­gère de pla­cer

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.