PLA­TEAU DE VERTS

POINT D’EAU ET PLANTES CHOI­SIES DONNENT UN SE­COND SOUFFLE À CETTE CHAR­MANTE COUR.

Fleurs Plantes Jardins - - Sommaire - Texte Ca­the­rine Ouel­let-Cum­mings // Pho­tos Yves Le­febvre // Re­cherche et stylisme Ju­lie Des­lau­riers

Le se­cret de cette pe­tite cour du Pla­teau toute de verts vê­tue ? Un cor­tège de plantes à feuilles sa­vam­ment choi­sies.

P our trans­for­mer leur cour en un es­pace luxu­riant, les pro­prié­taires de ce tri­plex du Pla­teau-MontRoyal ont fait ap­pel aux ser­vices de l’ar­chi­tecte pay­sa­giste Jo­ce­lyn Lus­sier. « Il y avait cer­tains élé­ments sur place, dont une ter­rasse en mau­vais état, un mu­ret de bé­ton joux­tant la cour et un gros arbre », se rap­pelle le concep­teur. L’arbre en ques­tion – un érable ar­gen­té – a d’ailleurs été un défi ma­jeur au­quel il a dû faire face. « Ses ra­cines s’étendent sur une bonne par­tie du ter­rain et, comme il est très haut, le feuillage forme un re­dou­table pa­ra­sol », ex­plique-t-il. Ré­sul­tat : les pe­tites

plan­ta­tions man­quaient d’eau et d’en­so­leille­ment. L’ar­chi­tecte pay­sa­giste a donc dû choi­sir des va­rié­tés qui sup­por­te­raient ces condi­tions. Il s’est tour­né vers des plantes à feuilles, ce qui per­met­tait de jouer avec les tex­tures et les co­lo­ris. « Il y a très peu de fleurs dans l’amé­na­ge­ment, mais les plantes que j’ai choi­sies offrent un ra­vis­sant éven­tail de verts. Elles res­tent belles jusque tard en sai­son, ce qui m’im­por­tait », sou­ligne-t-il. Par­mi les spé­ci­mens culti­vés sur le ter­rain, on trouve des buis, quelques es­pèces de fou­gères, des bam­bous, des gra­mi­nées, des mis­can­thus et des hy­dran­gées pa­ni­cu­lées qui contri­buent à créer une am­biance ra­fraî­chis­sante dans la cour.

PAGE DE GAUCHE Les plantes im­mer­gées du bas­sin ont été pré­vues pour l’oxy­gé­na­tion, et aux né­nu­phars pré­sents toute l’an­née s’ajoutent des pa­py­rus pen­dant la sai­son chaude. CI-DES­SUS L’érable ar­gen­té au fond de la cour pré­serve l’in­ti­mi­té des pro­prios et ra­fraî­chit le ter­rain en fil­trant les rayons du so­leil. // IN­FOS Concep­tion To­pia. Table, chaises, fau­teuils et cous­sins

d’ex­té­rieur Jar­din de ville.

1 Le bas­sin sert de fron­tière psy­cho­lo­gique

entre les deux zones de la cour. 2 Le cèdre uti­li­sé pour toutes les construc­tions s’har­mo­nise aux teintes de la ré­si­dence.

3 Le concep­teur a mi­sé sur des plantes à feuilles pour créer un ef­fet de tex­ture et de contraste. « Les pro­prié­taires se sont bien oc­cu­pés des plantes dès le dé­part. On di­rait que tout est là de­puis dix ans tant elles sont four­nies ! » s’ex­clame-t-il. PAGE

DE DROITE Un écran de bois de deux pieds ajou­té au mu­ret suf­fit à maxi­mi­ser l’in­ti­mi­té. // IN­FOS Lan­ternes co­lo­rées, vases trans­pa­rents et linge à vais­selle

Ho­me­Sense. Feuille de pan­da­nus, al­lium, chry­san­thème et wax Zen. Pas­soire rose et

ci­seaux verts Tru­deau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.