VERTS PER­PEN­DI­CU­LAIRES

CE BAS­SIN DE VILLE S’EST RÉ­IN­VEN­TÉ EN UN SA­VANT JEU DE PA­VÉS À PONC­TUA­TIONS VA­RIABLES.

Fleurs Plantes Jardins - - Sommaire -

L’en­droit rê­vé pour les lon­gueurs à la nage et le far­niente à l’ho­ri­zon­tale.

U ne cour sans sou­cis, où il fait bon faire sau­cette après le bou­lot et pro­fi­ter de l’été qui passe si vite. Voi­là en gros les sou­haits qu’ont ex­pri­més les pro­prié­taires à l’ar­chi­tecte pay­sa­giste Stuart Webs­ter au mo­ment de ré­no­ver les alen­tours de la pis­cine de bé­ton in­cluse à l’achat de leur nou­velle ré­si­dence. « La cour est oc­cu­pée par une très longue pis­cine, ra­conte Stuart Webs­ter, au­tour de la­quelle les pa­vés de bé­ton ré­gnaient en maître. Le pro­jet consis­tait à trans­for­mer l’es­pace en un uni­vers plus contem­po­rain et har­mo­nieux, dans la conti­nui­té de ce que l’on re­trouve à l’in­té­rieur, et à y in­té­grer un coin-re­pas. » L’ar­chi­tecte pay­sa­giste a ré­in­tro­duit le ga­zon dans la cour en le fai­sant al­ter­ner avec de grands blocs de pierre de Saint-Marc. « La suc­ces­sion de pierre et de traits de pe­louse crée un mo­tif, une tex­ture in­té­res­sante, tout en contre­ba­lan­çant l’axe ver­ti­cal très fort qu’im­prime la pis­cine dans cet es­pace lon­gi­ligne », com­mente-t-il. Afin de li­mi­ter les coûts et de fa­ci­li­ter l’en­tre­tien, tous les élé­ments sont amé­na­gés au même ni­veau, et on trouve une va­rié­té li­mi­tée de vé­gé­taux ain­si qu’un mo­bi­lier n’exi­geant pas d’entreposage. Tout pour per­mettre aux pro­prios de se la cou­ler douce…

Texte Ge­ne­viève Lé­vesque // Pho­tos An­gus McRitchie

2

3

1

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.