Le maïs

Se­mé au prin­temps et ré­col­té en au­tomne, le maïs est une plante cé­réa­lière culti­vée dans le monde en­tier. Voi­ci 10 faits saillants pour en ap­prendre plus.

Fleurs Plantes Jardins - - Sommaire - Re­cherche: Anaïs Bru­net

Se­mé au prin­temps et ré­col­té en au­tomne, le maïs est une plante cé­réa­lière culti­vée dans le monde en­tier. Dé­cou­vrez 10 anec­dotes à pro­pos du blé d’Inde.

1 // LE BLÉ D’INDE

Si le maïs est ap­pe­lé blé d’Inde au Qué­bec, c’est parce que Ch­ris­tophe Co­lomb était convain­cu d’avoir trou­vé les Indes lors­qu’il a dé­bar­qué en Amé­rique. Em­ployé en France pen­dant plus de 200 ans puis aban­don­né, le nom de blé d’Inde est de­meu­ré en usage ici.

2 // EN TÊTE DE LISTE

La pro­duc­tion du maïs de­vance celle du riz et du blé. C’est la plante la plus culti­vée dans le monde, entre autres parce qu’elle sert à nour­rir aus­si les ani­maux. Se­lon l’Or­ga­ni­sa­tion des Na­tions Unies, on a pro­duit quelque 843 mil­lions de tonnes de maïs en 2013-2014 pour l’ali­men­ta­tion hu­maine et ani­male. Les États-Unis en sont les prin­ci­paux pour­voyeurs, avec plus de 35 % de la pro­duc­tion mon­diale.

3 // UN CLAS­SIQUE

L’ori­gine du pâ­té chi­nois reste un mys­tère, mais on pense qu’il vient de l’époque de la construc­tion du che­min de fer pan­ca­na­dien, au XIXe siècle. Les ou­vriers d’ori­gine asia­tique étaient nour­ris avec de la viande ha­chée, des pommes de terre et du maïs, un plat adop­té par les Ca­na­diens-fran­çais tra­vaillant sur le chan­tier.

4 // PEU CA­LO­RIQUE

Pour ceux qui sou­haitent perdre du poids, le maïs souf­flé est une ex­cel­lente col­la­tion qui ne contient ni sucre ni ma­tière grasse. Mais pour qu’une tasse ne ren­ferme que 31 ca­lo­ries, il faut évi­dem­ment évi­ter de souf­fler le maïs dans l’huile et de l’ar­ro­ser d’une tonne de beurre fon­du...

5 // LES DEUX GENRES

Un plant de maïs porte les deux types d’or­ganes re­pro­duc­teurs: mâles et fe­melles. La pol­li­ni­sa­tion se pro­duit lorsque les grains de pol­len (mâles) sont li­bé­rés puis cap­tés par les soies, les­quelles sont re­liées aux ovules (fe­melles). À chaque soie cor­res­pond un grain de l’épi.

6 // BON POUR LA SAN­TÉ

Des cher­cheurs amé­ri­cains ont ré­cem­ment dé­cou­vert que la coque du maïs (celle qui se coince tou­jours entre nos dents!) est une ex­cel­lente source d’an­ti­oxy­dants, car elle pré­sente une forte te­neur en po­ly­phé­nols et en fibres. C’est le maïs, avant le blé, l’avoine et le riz, qui pos­sède le plus grand pou­voir an­ti­oxy­dant.

7 // AU CI­NÉ­MA

Il faut re­mon­ter à la grande crise de 1929 pour com­prendre l’as­so­cia­tion entre pop-corn et ci­né­ma. À l’époque, les ven­deurs am­bu­lants ins­tal­laient leur cha­riot à pop-corn de­vant le ci­né­ma, comme il était d’usage alors dans les foires. Les pro­prié­taires de salles ont vite com­pris qu’ils pou­vaient eux-mêmes ti­rer pro­fit de la vente de cette frian­dise. On avance même que c’est ce qui leur a per­mis de sur­vivre à la grande dé­pres­sion!

8 // COUP DE PUB

Se­lon une étude al­le­mande, man­ger du pop-corn au­rait pour ef­fet de nous im­mu­ni­ser contre les pu­bli­ci­tés. Le fait de mâ­cher in­ter­fé­re­rait avec le pro­ces­sus de mé­mo­ri­sa­tion de nou­veaux mots. Au­tre­ment dit, la per­sonne oc­cu­pée à mas­ti­quer ne pour­rait pas en­re­gis­trer les noms, ren­dant les pu­bli­ci­tés moins ef­fi­caces.

9 // TRANSGÉNIQUE

Un des maïs trans­gé­niques les plus culti­vés au Ca­na­da est le maïs Bt (Ba­cil­lus thu­ren­gie­nis), une va­rié­té mo­di­fiée qui in­tègre une pro­téine in­sec­ti­cide pro­té­geant le plant contre les in­sectes nuisibles. Les scien­ti­fiques pensent que le Bt, pes­ti­cide na­tu­rel en­core uti­li­sé en agri­cul­ture bio­lo­gique, de­vien­dra in­ef­fi­cace avec le temps, les in­sectes dé­ve­lop­pant une ré­sis­tance.

10 // L’ÉPLUCHETTE

L’épluchette était à l’ori­gine une cor­vée qui in­com­bait aux co­lons à l’époque de la Nou­velle-France. Il fal­lait alors éplu­cher le maïs ré­col­té pour le faire sé­cher et l’en­gran­ger en pré­vi­sion des longs mois d’hi­ver. La mé­ca­ni­sa­tion de l’agri­cul­ture a évi­dem­ment tout chan­gé et l’épluchette est au­jourd’hui une oc­ca­sion de se re­trou­ver en fa­mille ou entre amis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.