LES SE­CRETS DE LA CULTURE DU HA­RI­COT

Fleurs Plantes Jardins - - Technique -

Le ha­ri­cot (Pha­seo­lus vul­ga­ris) fait par­tie de la fa­mille des Fa­ba­cées. On le cultive le plus sou­vent dans le but de ré­col­ter les gousses consom­mées à l’état frais. Mais cer­taines va­rié­tés peuvent être culti­vées pour leurs graines sé­chées. Ces ha­ri­cots secs (ou à écos­ser) font par­tie de la ca­té­go­rie des lé­gu­mi­neuses, ali­ments riches en pro­téines, en fibres, en mi­né­raux et en vi­ta­mines. Pas éton­nant que l’Or­ga­ni­sa­tion des Na­tions Unies (ONU) ait dé­cla­ré l’an­née 2016 An­née in­ter­na­tio­nale des lé­gu­mi­neuses. Alors, en plus des ha­ri­cots frais, pour­quoi ne pas consa­crer un rang ou un pot à la culture des ha­ri­cots secs? La culture des ha­ri­cots est fa­cile et très avan­ta­geuse pour l’en­vi­ron­ne­ment grâce aux bac­té­ries as­so­ciées à leurs ra­cines qui ont la ca­pa­ci­té de cap­ter l’azote de l’air, amé­lio­rant ain­si la fer­ti­li­té des sols. C’est d’ailleurs pour cette rai­son que les ha­ri­cots né­ces­sitent peu ou pas d’en­grais. Cette ca­rac­té­ris­tique, as­so­ciée au fait que les ha­ri­cots sont re­la­ti­ve­ment peu exi­geants en eau, fait de ces der­niers des plantes bien adap­tées à la culture en pot.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.