LES MO­NU­MENTS SLAVES DE YAN­NICK

Fugues - - Culturel - ÉTIENNE DU­TIL

Autre chou­chou, avec Kent Na­ga­no, de la mu­sique clas­sique à Mon­tréal, le di­rec­teur ar­tis­tique et chef prin­ci­pal de l’Or­chestre Mé­tro­po­li­tain, Yan­nick Né­zet-Sé­guin, se­ra pré­sent à la tête de ses mu­si­ciens le 25 mars pour l’ac­ti­vi­té-bé­né­fice an­nuelle de l’OM. «Ce concert pres­tige per­met­tra d’en­tendre deux oeuvres ma­jeures du ré­per­toire tchèque avec une des plus grandes oeuvres du ré­per­toire cho­ral, la Messe gla­go­li­tique de Janáček», ex­plique le chef d’or­chestre. «Pour com­plé­ter ce pro­gramme aux thèmes slaves, elle se­ra ac­com­pa­gnée de l’étin­ce­lante Sym­pho­nie No 6 de Dvořák, une oeuvre très en­so­leillée qui contraste avec la gran­deur, la cou­leur et la bra­voure de la Messe gla­go­li­tique. »

Com­po­sée en 1880, la d’An­ton Dvořák fut la pre­mière sym­pho­nie jouée et pu­bliée en de­hors du pays na­tal du mu­si­cien, en 1881. L’oeuvre com­porte quatre mou­ve­ments et dure en­vi­ron 45 mi­nutes. Elle montre des in­fluences de Brahms, et par­fois du style de Bee­tho­ven. Le scher­zo du 3e mou­ve­ment est une danse slave très ryth­mée, que le pu­blic bis­sa lors de sa pre­mière exé­cu­tion. An­to­nin Léo­pold Dvořák (1841-1904) est prin­ci­pa­le­ment connu pour sa 9e sym­pho­nie dite du Nou­veau Monde. Ryth­mée et co­lo­rée, sa mu­sique s’ins­pire à la fois du folk­lore tchèque et des in­fluences au­tant européennes qu’amé­ri­caines. À ce titre, Dvořák est l’un des rares exemples de com­po­si­teur ro­man­tique ayant abor­dé avec suc­cès tous les genres.

Yan­nick Né­zet-Sé­guin di­ri­ge­ra son Or­chestre Mé­tro­po­li­tain (OM) le 25 mars à la Mai­son sym­pho­nique de Mon­tréal lors d’un concert unique d’oeuvres ma­jeures des com­po­si­teurs tchèques Dvořák et Janáček. Un ma­gni­fique ren­dez-vous pour les mé­lo­manes.

« Notre » Or­chestre Mé­tro­po­li­tain

Voué à la mu­sique clas­sique d’ici et d’ailleurs, et au ser­vice de la com­mu­nau­té mont­réa­laise, l’Or­chestre Mé­tro­po­li­tain est com­po­sé de mu­si­ciens d’ici, ma­jo­ri­tai­re­ment for­més au Qué­bec. Di­ri­gé de­puis 16 ans par Yan­nick Né­zet-Sé­guin, l’Or­chestre Mé­tro­po­li­tain n’a ces­sé de croître et d’évo­luer, ici comme à l’étran­ger, comme en té­moignent de nom­breux prix Opus et Fé­lix.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.