JU­MELLES BARABÉ

SE DÉ­VOILENT

Fugues - - Sommaire -

Bien avant de se faire connaitre du grand pu­blic à La Voix en 2013, Sté­pha­nie et Sa­bri­na Barabé ont ac­cor­dées leurs voix lors de nom­breuses oc­ca­sions scé­niques, de Se­con­daire à Cé­geps en spec­tacle, en pas­sant par des études col­lé­giales en chant. En 2015, elles lancent leur pre­mier al­bum Ré­flexion. Puis, après un temps de ré­flexion, les ju­melles mo­no­zy­gotes pré­sentent leur pre­mier vi­déo­clip « L’un pour l’autre » avouant par le fait même leur les­bia­nisme. Le 11 août pro­chain, elles se­ront du grand spec­tacle inau­gu­ral « Mon­tréal est Fière » de Fier­té Mon­tréal Ca­na­da. En­tre­vue

La pas­sion mu­si­cale com­mune des Ju­melles Barabé est an­crée en elles de­puis leur jeune âge, ex­plique d’em­blée Sa­bri­na: «On chan­tait dans les camps d’été, nos pa­rents avaient beau­coup vi­nyles et ils nous ont ap­pris à chan­ter en ca­non alors qu’on avait à peu près 5 ans…»

Dé­sor­mais dans la jeune tren­taine, les au­teures-com­po­si­trices- in­ter­prètes créent en­core en tan­dem: « Quand on fre­donne sur une mé­lo­die, des pa­roles émergent et on se laisse ins­pi­rer par l’am­biance de la mu­sique pour trou­ver le su­jet », ap­puie Sté­pha­nie. En 2015, elles donn donnent nais­sance à l’al­bum Ré­flexion, du­quel émer­ge­ra plu­sieurs singles ra­dio. Ce­la dit, même si on a « tel­le­ment pas de temps à perdre », comme chantent les ju­melles sur la pièce Tel­le­ment long­temps avec Ch­ris­tian Marc Gen­dron, il fau­dra at­tendre plus de 2 ans avant qu’elles pro­posent un pre­mier clip…

Un temps de ré­flexion s’im­po­sait? « oui, mais c’était un pro­ces­sus », ex­plique Sa­bri­na, « on vou­lait lais­ser le temps aux chan­sons de vivre à la ra­dio. Puis, est ve­nu le temps de sor­tir L’un pour l’autre avec un vi­déo­clip, non seule­ment pour ra­con­ter la vraie his­toire der­rière la chan­son, mais aus­si pour dire au pu­blic qu’on était prêtes au­jourd’hui à ex­pli­quer notre par­cours: le four est ar­ri­vé à 450! Avant, il y avait des par­ties de nous qu’on ne par­ta­geait pas avec le pu­blic lors de nos spec­tacles, là on le fait à 100%». Ain­si, avec L’un pour l’autre, Sa­bri­na et Sté­pha­nie font leur co­ming-out, puisque le clip met en scène une ro­mance les­bienne où les deux ju­melles s’ap­portent un sou­tien mu­tuel dans ce pro­ces­sus.

« C’est par­ti de mon his­toire », ex­plique Sa­bri­na « j’étais avec un homme et je me po­sais énor­mé­ment de ques­tions et je n’étais pas

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.