NAIS­SANCE DU MOU­VE­MENT OFF FIER­TÉ

Fugues - - Régions - ÉRIC WHITTOM

Le mou­ve­ment so­cial OFF Fier­té a of­fi­ciel­le­ment pris son en­vol, le 22 juin, lors d’un lan­ce­ment à la bras­se­rie ar­ti­sa­nale La Kor­ri­gane où en­vi­ron une cin­quan­taine de per­sonnes étaient pré­sentes.

«Un OFF, c’est tou­jours un évé­ne­ment qui s’ins­pire d’un autre évé­ne­ment qui existe dé­jà et qui se passe en même temps, a ex­pli­qué en en­tre­vue à Fugues Jean-Phi­lippe Ma­rion, l’un des cinq co­fon­da­teurs du OFF Fier­té. Nous, notre ins­pi­ra­tion, c’est la Fête Arc-en-ciel de Qué­bec. Nous vou­lons te­nir des évé­ne­ments dif­fé­rents, al­ter­na­tifs et à l’ex­té­rieur du quar­tier Saint-Jean-Bap­tiste. L’idée c’est d’être com­plé­men­taires de la Fête Arc-en-ciel. » Les quatre autres co­fon­da­teurs du OFF Fier­té sont: Maxine Maillet, Ma­thieu Vaillan­court, Ariane Blan­chette et Oli­vier Godin. Les cinq ins­ti­ga­teurs du OFF Fier­té planchent sur la pre­mière pro­gram­ma­tion dont les évé­ne­ments au­ront lieu en même temps que la Fête Arc-en-ciel de Qué­bec, soit du jeu­di 31 août au sa­me­di 2 sep­tembre (week-end de la fête du Tra­vail). «Nous pré­voyons or­ga­ni­ser une jour­née ar­tis­tique mul­ti­dis­ci­pli­naire avec no­tam­ment la pré­sence de poètes, d’un ar­tiste du ta­touage et de per­for­meurs. Nous vou­lons aus­si te­nir des évé­ne­ments spon­ta­nés en dé­voi­lant le ma­tin même, sur les ré­seaux so­ciaux, le lieu des per­for­mances», donne comme avant-goût Jean-Phi­lippe Ma­rion. Le OFF Fier­té a dé­jà col­la­bo­ré à deux soi­rées queer qui ont eu lieu dans les der­niers mois au Club ForHom et qui ont connu un vif suc­cès. Ce mou­ve­ment a l’in­ten­tion d’or­ga­ni­ser d’autres évé­ne­ments, no­tam­ment des soi­rées queer en de­hors de la pé­riode de la Fête Arc-en-ciel de Qué­bec. Il dé­sire aus­si s’as­so­cier à d’autres par­te­naires. Ce se­ra le cas avec la ligue Rol­ler Der­by Qué­bec. Au mo­ment de la ré­dac­tion de cet ar­ticle, une pres­ta­tion ar­tis­tique était en pré­pa­ra­tion pour un spec­tacle de la mi-temps d’un pro­gramme double, joué en Juillet, à Qué­bec. Les évé­ne­ments du OFF Fier­té se veulent in­clu­sifs. «Tout le monde est bien­ve­nu, peu im­porte la lettre», conclut Jean-Phi­lippe Ma­rion. Pro­gram­ma­tion pu­bliée cou­rant août sur Fa­ce­book OFF Fier­té.

LAN­CE­MENT DU MOU­VE­MENT OFF FIER­TÉ À LA BRAS­SE­RIE AR­TI­SA­NALE LA KOR­RI­GANE

1. John et Si­mon / 2. Jo­ha­nie et William / 3. Ma­rianne et Em­ma­nuelle ré­ci­tant le poème Fé­mi­nence / 4. Lau­rence et Ma­rie-Pier / PHO­TOS É. WHITTOM

SUR LA PHOTO...

Trois des cinq co­fon­da­teurs du OFF Fier­té. De gauche à droite: Jean-Phi­lippe Ma­rion, Ma­thieu Vaillan­court et Maxine Maillet (ab­sents sur la photo Ariane Blan­chette et Oli­vier Godin) PHO­TOS ÉRIC WHITTOM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.