SAN­TÉ ET VIH

Fugues - - Sommaire -

En juillet 2018, San­té Ca­na­da a ap­prou­vé la vente et l’uti­li­sa­tion d’un ré­gime conte­nant les trois mé­di­ca­ments an­ti-VIH sui­vants : le bic­té­gra­vir, le té­no­fo­vir ala­fé­na­mide et l’em­tri­ci­ta­bine. Ces trois mé­di­ca­ments se­ront ven­dus dès la fin août sous forme d’un seul com­pri­mé por­tant le nom de marque Biktarvy. Fa­bri­qué par Gi­lead Sciences, Biktarvy est un trai­te­ment com­plet dans un seul com­pri­mé qui se prend une seule fois par jour, avec ou sans nour­ri­ture, le jour ou la nuit.

Des une les in­hi­bi­teurs trois classe mé­di­ca­ments de mé­di­ca­ments de l’in­té­grase pré­sents ap­pe­lés sont dans de­ve­nus in­hi­bi­teurs Biktarvy, la pierre seul de l’in­té­grase. an­gu­laire le bic­té­gra­vir des Au est com­bi­nai­sons cours nou­veau. des six Il der­nières de ap­par­tient trai­te­ments an­nées, à an­ti-VIH li­sés dans uti­li­sés le cadre au d’un Ca­na­da ré­gime et dans an­ti-VIH, les autres les in­hi­bi­teurs pays à re­ve­nu de l’in­té­grase éle­vé. D’or­di­naire, ré­duisent lors­qu’ils ra­pi­de­ment sont la uti­sont quan­ti­té bien de to­lé­rés VIH dans en gé­né­ral. le sang, « com­pa­ra­ti­ve­ment Pour ai­der à as­su­rer à d’autres un bon ré­gimes. état de san­té Les in­hi­bi­teurs à long terme de l’in­té­grase chez les per­sonnes vi­vant avec le VIH, il est es­sen­tiel d'of­frir des sché­mas thé­ra­peu­tiques per­met­tant une sup­pres­sion vi­rale sou­te­nue ayant un pro­fil de to­lé­ra­bi­li­té éta­bli », ex­plique le Dr Réjean Tho­mas, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral et fon­da­teur de la Cli­nique mé­di­cale l'Ac­tuel, centre d'ex­cel­lence en san­té sexuelle. « Dans le cadre d'es­sais cli­niques, BIKTARVY s'est ré­vé­lé hau­te­ment ef­fi­cace et n'a pré­sen­té au­cune ré­sis­tance jus­qu'à la se­maine 48. Étant don­né sa po­so­lo­gie pra­tique et le peu d'exi­gences en ma­tière de sur­veillance conti­nue ou de pré­sé­lec­tion, ce mé­di­ca­ment a le po­ten­tiel de sim­pli­fier l'ins­tau­ra­tion du trai­te­ment et les sui­vis au fil du temps. » Le Biktarvy s’est ré­vé­lé gé­né­ra­le­ment sûr lors des es­sais cli­niques. Les ef­fets se­con­daires qui se sont produits étaient ha­bi­tuel­le­ment d’in­ten­si­té lé­gère à mo­dé­rée et tem­po­raires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.