stéphane te dé­voile

les des­sous de Karv, l'an­ti.ga­la

Full Fille - - Front Page - par Marie-eve

en plus de te­nir la barre du plus gros évé­ne­ment té­lé­vi­suel de la ren­trée à VraK, l’ani­ma­teur est sur toutes les chaînes. Mal­gré son ho­raire ul­tra-char­gé, il a pris le temps de ré­pondre à nos ques­tions sur ce ga­la que nous at­ten­dons tous.

Tu as ani­mé KARV, l’an­ti.ga­la il y a quelques an­nées. Com­ment te sens-tu de re­ve­nir à la barre de cet évé­ne­ment gran­diose?

«Ça fait long­temps que je suis à VRAK, je di­rais 14 ou 15 ans. J’ai ap­pris à faire de la té­lé­vi­sion avec cette chaîne. J’ai donc un lien af­fec­tif avec elle. J’ai tout de même été sur­pris qu’on m’ap­pelle pour ani­mer de nou­veau le ga­la. Je ne m’at­ten­dais pas à ce que ce soit mon tour cette an­née et je suis ho­no­ré de ça. On pré­pare un gros spec­tacle en ce mo­ment.»

Tu es très oc­cu­pé ac­tuel­le­ment, comme en fait men­tion la vi­déo de pré­sen­ta­tion de l’ani­ma­teur. Com­ment conjugues-tu toutes tes tâches?

«J’y ar­rive re­la­ti­ve­ment bien, mes jour­nées sont rem­plies du ma­tin jus­qu’au soir. Je tra­vaille par­fois les fins de se­maine. On a ar­ran­gé mon ho­raire pour que tout soit co­or­don­né. Je mange bien et je dors pour être en forme et réussir à pas­ser à tra­vers tout ça. J’ai be­soin de toute ma tête! Je dois avouer que l’or­ga­ni­sa­tion de mon ho­raire a été un tour d’adresse. Ma conjointe, qui est aus­si mon as­so­ciée, a réus­si à me créer un em­ploi du temps com­plexe, mais qui convient à tout le monde, dont à ma fa­mille.»

Ça doit te sim­pli­fier un peu la vie d’avoir ta co­pine à tes cô­tés…

«C’est très pré­cieux, car ça nous per­met de res­ter en contact dans les pé­riodes de pointe où nous nous voyons moins. Elle peut aus­si sa­voir sur quoi je tra­vaille et où je suis. Ça sim­pli­fie gran­de­ment les choses!»

À pro­pos de KARV, l'an­ti.ga­la, se­ra-t-il aus­si gi­gan­tesque que l’an der­nier?

«On se sert du ga­la de l’an der­nier comme base de ce­lui-ci. On veut créer un im­mense spec­tacle! Il se­ra en­core pré­sen­té au Théâtre St-De­nis et se­ra dif­fu­sé en di­rect. Il y au­ra plu­sieurs sur­prises et des in­vi­tés qui vien­dront me re­joindre. Le ga­la se­ra aus­si gros que le pré­cé­dent, voire plus.»

En quoi se­ra-t-il dif­fé­rent des pré­cé­dentes cé­ré­mo­nies?

«Ça dé­pend tou­jours de ceux qui l’animent, puis­qu’on a tous une per­son­na­li­té dis­tincte au dé­part. Je par­ti­cipe à la créa­tion de cha­cun des mo­ments de cette soi­rée-là. Ma créa­ti­vi­té est dif­fé­rente de celle des autres ani­ma­teurs, donc la grosse dif­fé­rence se si­tue ici. Il y a une équipe du ton­nerre qui tra­vaille sur ce ga­la. Tout le monde met son grain de sel pour en faire une réus­site.»

As-tu l’im­pres­sion de pou­voir re­pous­ser tes li­mites avec le pu­blic jeu­nesse?

«Il y a un cô­té très écla­té avec le KARV. J’ai tou­jours rê­vé de jouer de la gui­tare élec­trique. Je vais donc ou­vrir la soi­rée avec ça. Je réa­lise plus de pe­tits plai­sirs fa­ci­le­ment à cette émis­sion qu’avec les autres que j’anime.»

Le ga­la s’adresse aux ado­les­cents. Com­ment étais-tu à cet âge?

«J’étais l’ami de tout le monde. J’étais le confi­dent des belles filles de l’école, mais pas leur chum! J’étais aus­si un élève ul­tra-im­pli­qué dans le conseil étu­diant, le jour­nal, la ra­dio, l’équipe d’im­pro, etc. Je n’avais pas une nature très re­belle.»

Fi­na­le­ment, as-tu com­men­cé les tour­nages de la pro­chaine sai­son d’Ar­range- toi avec ça?

«Heu­reu­se­ment pour mon ho­raire, les tour­nages com­mencent à l’au­tomne. Cette an­née, sans vendre le punch, on change de ca­té­go­rie et on va en­core plus loin. Les gens de­vraient être sur­pris. Tout ce que je peux dire, c’est: “Faites at­ten­tion. Vous ne se­rez plus seuls à vous faire at­tra­per.” On vise peut-être des groupes!»

Stéphane Bel­la­vance réa­lise un rêve en jouant de la gui­tare élec­trique en ou­ver­ture du ga­la.

L’ani­ma­teur était très tou­ché qu’on fasse ap­pel à lui pour l’ani­ma­tion de KARV, l'an­ti.ga­la.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.