Je ne vis que pour lui

Full Fille - - Full Tendance -

Q:Je sais que ce n’est pas bien, mais je ne vis que pour mon co­pain. C’est mon pre­mier amour et je l’aime tel­le­ment que ça me fait mal. Si je ne le vois pas la fin de se­maine, je m’en­ferme dans ma chambre, écoute de la mu­sique et pense à lui. Je sais que c’est trop, mais je n’y peux rien. J’ai ar­rê­té de faire ce que j’ai­mais avant, comme faire de l’es­ca­lade ou ma­ga­si­ner avec mes amis, pour pou­voir être avec lui. Com­ment m’en sor­tir?

Ri­ri

R:Les pre­mières amours sont sou­vent très in­tenses! Ton at­ta­che­ment pour lui est beau à voir. Mais ef­fec­ti­ve­ment, c’est peut-être un peu trop. J’ai peur que tu t’ou­blies là-de­dans et que tu gâches tes re­la­tions avec tes amis et ta fa­mille. Ton chum est sans doute mer­veilleux, mais il se­rait peu pro­bable qu’il ait en­vie de sor­tir long­temps avec quel­qu’un qui n’or­ga­nise plus rien avec ses amis ou qui ne pra­tique plus ses pas­sions. D’ailleurs, quand il est tom­bé amou­reux de toi, tu avais une vie rem­plie! Mais je crois que tu es dé­jà cons­ciente de tout ça. Mon conseil est donc de com­men­cer un pe­tit geste à la fois. Par exemple, pla­ni­fie une jour­née sans ton co­pain, deux fois par mois, pour faire ce qui te plaît. Ce se­ra dif­fi­cile au dé­but, mais tu ver­ras que de re­trou­ver ta vie d’avant te fe­ra le plus grand bien. Et tu au­ras le meilleur des deux mondes: des ami­tiés et des amours heu­reuses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.