LES VOYAGES

Full Fille - - Fun Full -

TU ES PORTE-PA­ROLE DE L’OR­GA­NISME À BUT NON LU­CRA­TIF AFS INTERCULTURE CA­NA­DA. POUR­QUOI T’ES-TU IM­PLI­QUÉE DANS CET OR­GA­NISME? «Ce sont eux qui m’ont ap­pro­chée, puis­qu’ils cher­chaient quel­qu’un de connu au­près des jeunes afin de par­ler de l’or­ga­nisme et pro­mou­voir le voyage et les cultures autres que la nôtre. Lors­qu’ils m’ont de­man­dé si j’étais in­té­res­sée, j’ai ré­pon­du oui tout de suite. J’adore voya­ger et je le fais de­puis que je suis jeune. Voya­ger m’a ai­dée à m’ou­vrir aux autres cultures et c’est im­por­tant d’en par­ler da­van­tage.»

TE CONSIDÈRES-TU UN MO­DÈLE POUR LES JEUNES, PUISQUE CE PU­BLIC SEMBLE T’AP­PRÉ­CIER? «J’ai­me­rais croire que j’en suis un. C’est im­por­tant quand nous sommes jeunes d’avoir quel­qu’un qui nous donne le bon mo­dèle à suivre. Par­fois, je me dis que je ne peux pas faire n’im­porte quoi, car je dois don­ner l’exemple.»

QUELS PAYS AS-TU VI­SI­TÉS? «Je suis al­lée en Ita­lie lorsque j’avais 7 ans, avec ma mère. Avec l’école, j’ai vi­si­té Bos­ton, New York, et je suis al­lée en Chine en se­con­daire 3. J’avais sui­vi des cours de man­da­rin du­rant trois ans. La Chine, c’est su­per le fun mais, la grande dif­fi­cul­té, c’est de com­mu­ni­quer avec les Chi­nois. Même si tu as ap­pris la langue, une fois là-bas, ce n’est pas la même chose. Nous avions une feuille avec des mots utiles et le reste du temps, nous mi­mions.»

DI­RAIS-TU QUE C’EST TON VOYAGE LE PLUS MÉ­MO­RABLE? «Oui, car il m’a tel­le­ment dé­pay­sée! Les chocs cultu­rels et cu­li­naires sont im­menses et tu les vis chaque jour.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.