Hai­lee Stein­feld réa­lise un rêve

elle se lance dans la mu­sique

Full Fille - - Sommaire -

Hai­lee Stein­feld, 20 ans, a tous les ta­lents. En plus d’ap­pa­raître au grand écran dans le pro­chain film sur Bum­ble­bee et dans La­no­te­par­faite3, elle tourne de­puis quelques an­nées à la ra­dio. par Luc Je ne com­prends tou­jours pas ce qui s’est pas­sé.

Il y a quelques mois, tu lan­çais la chan­son MostGirls. Pour­quoi sen­tais-tu le be­soin de par­ler aux femmes? «Cette chan­son vient d’une ex­pé­rience per­son­nelle. J’ai choi­si de la lan­cer main­te­nant à cause de ce qui se passe avec les femmes dans le monde. C’est im­por­tant pour nous de nous réunir et de nous en­cou­ra­ger. Je crois qu’on le fait plus que ja­mais.»

Quelles femmes t’ins­pirent? «Ma mère et ma grand-mère, bien sûr, mais aus­si beau­coup de mu­si­ciennes et d’ac­trices.»

Est-il dif­fi­cile de com­bi­ner les car­rières de chan­teuse et d’ac­trice? «C’est dif­fi­cile, car on doit gé­rer les deux ho­raires, et par­fois des conflits sur­viennent, mais c’est pos­sible de faire les deux.»

Dans ton clip, on peut voir ton pa­pa. D’où est ve­nue cette idée? «Mon père a été mon coach de kick­boxing, il m’en­traîne de­puis tou­jours. Je sa­vais que je vou­lais qu’on voit dans le clip le per­son­nage d’une fille qui s’en­traîne au com­bat et je vou­lais mon­trer sa force. J’ai de­man­dé à mon père d’être là pour me gui­der afin que je fasse les choses cor­rec­te­ment. Il a ap­por­té tout son équi­pe­ment sur le pla­teau et, na­tu­rel­le­ment, on l’a in­té­gré au clip.»

Tu es de re­tour dans La­no­te­par­faite3. Est-ce que tu sa­vais qu’il y au­rait une suite quand tu as tour­né le film pré­cé­dent? «Rien n’était confir­mé, on at­ten­dait l’ap­pel. Main­te­nant, je fais la même chose pour le qua­trième!»

Est-ce grâce à ta par­ti­ci­pa­tion à cette sé­rie de films qu’on a com­men­cé à voir la chan­teuse en toi? «Je chante de­puis aus­si long­temps que je joue. C’est un autre pro­jet. Je n’avais ja­mais lan­cé de chan­son au­pa­ra­vant, mais j’es­pé­rais faire mon en­trée dans le monde de la mu­sique. Alors que je ve­nais de tour­ner La note par­faite 2, j’ai ren­con­tré Char­lie Walk, de Re­pu­blic Re­cords. Il m’a fait si­gner un contrat après avoir en­ten­du mes dé­mos.»

Com­ment as-tu vé­cu la si­gna­ture du contrat? «J’étais as­sise à côté de lui lors d’un évé­ne­ment. Il s’est mis à écou­ter ma mu­sique pen­dant le re­pas. Je ne pou­vais pas man­ger tel­le­ment j’étais ner­veuse. On a eu quelques ren­contres, et par la suite il m’a of­fert un contrat.»

À l’âge de 13 ans, tu as été nom­mée aux Os­cars pour ta pres­ta­tion dans le film TrueG­rit. Est-ce dif­fi­cile de res­ter terre à terre quand ce genre de chose ar­rive? «Ce n’était pas dif­fi­cile, non. Mes pa­rents sont très près de moi. Ils sont tou­jours pré­sents. Mais c’était dif­fi­cile pour moi d’ima­gi­ner une no­mi­na­tion aux Os­cars. Je ne com­prends tou­jours pas ce qui s’est pas­sé.»

Est-ce que tu rêves de faire un al­bum? «Ab­so­lu­ment! J’ai­me­rais beau­coup en­re­gis­trer mon propre al­bum et par­tir en tour­née.»

Aimes-tu la scène? «C’est in­croyable! Comme ac­trice, tu peux te re­prendre lorsque tu fais des er­reurs. C’est ce qui me fai­sait peur avec la mu­sique au dé­part. Mais c’est une oc­ca­sion d’avoir du fun et d’être moi­même. Si je me trompe, ce n’est pas grave. Comme je suis per­fec­tion­niste, je veux que tout se passe comme pré­vu, mais c’est lorsque ça dé­rape un peu que la magie opère.»

Est-ce qu’au dé­part tu sou­hai­tais être chan­teuse ou ac­trice? «Je vou­lais être une ar­tiste, peu im­porte la forme que ça pren­drait. À l’âge de huit ans, je chan­tais en uti­li­sant une brosse à che­veux en guise de mi­cro et je me re­jouais tous mes films pré­fé­rés à la mai­son.»

Que ce soit en tant que chan­teuse ou ac­trice, Hai­lee a tou­jours vou­lu être une ar­tiste.

En com­pa­gnie de sa fa­mille: son père, Pe­ter, sa mère, Ché­ri, et son frère aî­né, Grif­fin.

Sur le pla­teau de La­no­te­par­faite avec l’ac­trice et réa­li­sa­trice Eli­za­beth Banks.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.