Ro­sa­lie Bo­nen­fant: comment dire non!

Full Fille - - Actuel -

La pla­nète ar­tis­tique a bras­sé ces der­niers mois avec les dé­non­cia­tions d’agres­sions sexuelles et de har­cè­le­ment. Jeune adulte, Ro­sa­lie Bo­nen­fant a te­nu à cla­ri­fier l’im­por­tance de dire non lors­qu’on n’a pas en­vie d’avoir des avances de quel­qu’un ou même de faire l’amour avec son co­pain. Un non, c’est un non. Il faut se res­pec­ter et ne ja­mais se sen­tir cou­pable de pro­non­cer ces trois lettres. «Même si mon chum ne m’im­po­sait au­cune pres­sion, j’en res­sen­tais une qui est bien réelle: celle d’être une pe­tite nym­phette à votre por­tée, une femme-ob­jet prête à por­ter. J’étais désem­pa­rée, parce qu’en sa­chant que je n’ac­cep­tais pas d’en­fi­ler le cos­tume de celle qui est tou­jours prête à se désha­biller, ça fai­sait de moi celle qui est rem­pla­çable par des filles tout le temps plus ex­ci­tées et plus gé­né­reuses sur In­ter­net. […] Parce qu’on se sent en­core obli­gées. Parce qu’on sent en­core que c’est ce qu’on doit, je me suis fait une pro­messe: plus ja­mais je ne vais m’excuser d’avoir dit non» , a-telle écrit sur le site du Jour­nal de Mon­tréal. Nous le­vons nos pouces dans les airs avec fier­té!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.