Je suis ja­louse de ma soeur

Full Fille - - Ca Boom! -

Q: De­puis que ma soeur a com­men­cé ses études en mé­de­cine à l’uni­ver­si­té, ma mère ne cesse de par­ler en bien d’elle à tout le monde. Elle la met sur un pié­des­tal et la louange à qui veut l’en­tendre. Lorsque les gens lui de­mandent des nou­velles de moi, elle ré­pond ra­pi­de­ment avant de par­ler en­core de ma soeur. Après tout, je ne suis qu’au se­con­daire, c’est moins in­té­res­sant! Ça me fait de la peine et on di­rait que ma mère ne s’en rend même pas compte. élo­die

R: Chère Élo­die, as-tu par­lé de la peine que tu res­sens avec ta mère? Peut-être qu’elle n’a pas conscience de ses agis­se­ments. Tout d’abord, je te conseille­rais d’avoir une pe­tite conver­sa­tion avec elle et de lui dire tes sen­ti­ments face à la si­tua­tion. Rien de mieux que la com­mu­ni­ca­tion pour ré­gler un ma­laise. De plus, dans ton mes­sage, je constate que tu te dé­va­lo­rises en rai­son de tes études au se­con­daire. Sache que ta soeur aus­si a dû pas­ser par cette étape et ter­mi­ner son se­con­daire et son cé­gep avant de s’ins­crire à l’uni­ver­si­té. Je suis cer­taine qu’elle n’a pas de mau­vaises in­ten­tions en­vers toi. Tu peux aus­si lui par­ler de ce que tu res­sens, si tu es proche d’elle. Ta soeur pour­ra d’ailleurs être ta conseillère per­son­nelle lorsque tu au­ras de mul­tiples ques­tions sur le fonc­tion­ne­ment des études post­se­con­daires, puis­qu’elle se­ra pas­sée par là. N’hé­site pas à lui po­ser des ques­tions sur le su­jet!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.