An­ti­cos­ti au fil du temps

Géo Plein Air - - Évasion -

De­puis 3000 ans, les Amé­rin­diens ont sou­vent sé­jour­né dans cette île for­mée il y a 430 mil­lions d’an­nées. En mon­ta­gnais, An­ti­cos­ti, c’est Nâ­tâk­wan, qui si­gni­fie « lieu où l’on chasse l’ours ». Amé­rin­diens et Inuits y ont tou­jours chas­sé et pê­ché, tout comme les pê­cheurs de mo­rue por­tu­gais, fran­çais et es­pa­gnols, jus­qu’à l’ar­ri­vée de Car­tier, en 1534. Ce der­nier la dé­cou­vrit lors de son pre­mier voyage au Ca­na­da et y re­vint en août 1535. On a d’ailleurs bap­ti­sé en son hon­neur le pas­sage entre An­ti­cos­ti et la Côte-Nord.

En 1603, Sa­muel de Cham­plain lui donne son nom ac­tuel, ins­pi­ré du terme mic­mac Na­ti­gôs­teg (terre avan­cée) ou Nan­ti­cous­ti. En 1680, Louis XIV concède l’île à l’ex­plo­ra­teur Louis Jol­liet pour le re­mer­cier de ses dé­cou­vertes. Il y vé­cut avec sa fa­mille jus­qu’à sa mort en 1700, pê­chant le sau­mon pour ap­pro­vi­sion­ner l’ar­mée fran­çaise, mal­gré les at­taques bri­tan­niques ré­pé­tées.

En 1824, le ma­rin et ba­rou­deur Louis-Oli­vier Ga­mache s’y ins­talle avec sa jeune femme. Gar­dien du dé­pôt lo­cal de pro­vi­sions, il com­merce avec les Amé­rin­diens et se forge une ré­pu­ta­tion de sor­cier im­pi­toyable, ayant même fes­toyé avec le Ma­lin ! Lors­qu’un na­vire ap­pro­chait, il se pro­me­nait sur la plage vê­tu d’une cape et d’un hautde-forme, vo­ci­fé­rant les prières de cha­mans qu’il avait ren­con­trés en na­vi­guant dans les Ca­raïbes.

Le 16 dé­cembre 1895, Hen­ri Me­nier, cho­co­la­tier belge mul­ti­mil­lion­naire, achète l’île pour y créer son propre pa­ra­dis de chasse et de pêche. Il y construi­sit un vil­lage dont les ha­bi­tants vi­vaient comme ses cen­si­taires.

En 1926, la Waya­ga­mack Pulp & Paper achète An­ti­cos­ti pour six mil­lions de dol­lars, mais la grande crise de 1929 met fin à l’aven­ture. En 1932, la Con­so­li­da­ted Paper, l’an­cêtre de pro­duits fo­res­tiers Ré­so­lu, prend le re­lais. En 1970, elle re­ven­dra An­ti­cos­ti pour 24 mil­lions au gou­ver­ne­ment du Qué­bec. En 1984, pour la pre­mière fois en un siècle, les ha­bi­tants de Port-Me­nier dé­si­gnent leurs pre­miers élus. Le parc na­tio­nal d’An­ti­cos­ti, qui fait 572 km2, est créé le 26 avril 2001.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.