Les ex­clos

Les cerfs ont été in­tro­duits dans l’île par Hen­ri Me­nier. Ils se sont tel­le­ment mul­ti­pliés, brou­tant al­lè­gre­ment la vé­gé­ta­tion, qu’ils ont fi­ni par me­na­cer l’in­té­gri­té éco­lo­gique de l’île. Les bio­lo­gistes ont alors ima­gi­né le concept d’« ex­clos », un terr

Géo Plein Air - - Évasion -

ANSE DU SEN­TIER VERT

Un em­bran­che­ment sur le che­min de Baie-de-laTour re­lie la spec­ta­cu­laire anse du Sen­tier Vert, le coup de coeur de notre voyage. Au bout de ce che­min, qui sol­li­cite la trac­tion in­té­grale du ca­mion, ap­pa­raissent sou­dai­ne­ment une anse et un cap en forme de tête d’In­dien. L’ef­fet est sai­sis­sant, sur­tout le ma­tin.

Dans la baie, le sen­tier de l’Aigle, une boucle de 5 km, confir­me­ra à quel point vous êtes vei­nard de pou­voir fou­ler ce coin de pa­ra­dis iso­lé et mé­con­nu. C’est ici qu’on réa­lise qu’on croise bien plus d’ani­maux que d’hu­mains sur An­ti­cos­ti. Nor­mal : 166 000 cerfs de Vir­gi­nie (le tiers de la po­pu­la­tion québécoise) ha­bitent l’île. À Port-Me­nier, plu­sieurs viennent man­ger dans votre main. De fait, pour évi­ter de les ef­frayer, un rè­gle­ment mu­ni­ci­pal in­ter­dit les chiens.

CHI­COTTE, POINTE SUD-OUEST ET JU­PI­TER

La ri­vière Chi­cotte com­porte deux ca­nyons qui ne laissent per­sonne in­dif­fé­rent. Dans le pe­tit, si­tué à Chi­cotte-la-Mer, on dé­am­bule sur les trot­toirs de cal­caire du fond de la ri­vière, per­cés d’une sé­rie de bas­sins qui sont au­tant de pis­cines «chauf­fées» par Ga­lar­neau.

De cet en­droit, vous rou­lez vers l’ouest pour at­teindre la pointe Sud-Ouest par les che­mins fo­res­tiers. Le der­nier tron­çon, à par­tir de Brick-la-Mer, longe la mer sur 2 km à par­tir de l’anse Gib­bons. À vé­lo ou en ca­mion, la conduite y est cor­sée, mais in­ou­bliable. À par­tir du sta­tion­ne­ment, un pe­tit sen­tier mène à un énorme phare, que la fa­mille Pope a ha­bi­té pen­dant 70 ans. Après une vi­site du ci­me­tière fa­mi­lial, l’ur­bain de pas­sage se de­mande in­évi­ta­ble­ment com­ment ils ont sur­vé­cu. Sau­va­gines, morses et py­gargues à tête blanche fré­quentent cet en­droit re­con­nu pour ses fos­siles et ses poi­gnants cou­chers de so­leil.

Le re­tour s’ef­fec­tue par Brick-la-Roche et la route qui tra­verse la ri­vière Ju­pi­ter, dont la cé­lé­bri­té est mon­diale chez les pê­cheurs spor­tifs. Du seul pont en­jam­bant la ri­vière, on peut voir sau­mons et truites de mer s’at­trou­per dans des fosses, à des pro­fon­deurs dif­fé­rentes.

Plus loin, on a dû frei­ner net, un re­nard rou­lé en boule dans la pous­sière re­fu­sant obs­ti­né­ment de nous cé­der le pas­sage, concen­tré sur sa chasse aux pe­tits ron­geurs. Un autre sou­ve­nir im­pé­ris­sable de cette île où démesure et mys­tères fa­çonnent le quo­ti­dien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.