CROI­SIÈRE AUX PE­TITS PINGOUINS

Chau­dière-Ap­pa­laches / Ar­chi­pel de L’Isle-aux-Grues

Géo Plein Air - - Escapades -

D es pingouins au Qué­bec? Oui, bien sûr! Mais ne vous at­ten­dez pas au man­chot de Hap­py Feet ! Les pe­tits pingouins (Al­ca tor­da) qui viennent dans l’ar­chi­pel de L’Is­leaux-Grues pour la ni­di­fi­ca­tion de la mi-mai à la mi-juin me­surent moins d’un de­mi-mètre de haut. C’est avec Croi­sières La­chance (AML) qu’on peut aller les ob­ser­ver.

Les pe­tits pingouins ont choi­si ce sec­teur du fleuve Saint-Laurent en rai­son de la nour­ri­ture abon­dante. Ils sont en couple pour la vie, et la fe­melle pond un oeuf unique, qu’elle couve sans ar­rêt afin d’évi­ter qu’il ne soit dé­vo­ré par les goé­lands, aus­si très pré­sents dans l’ar­chi­pel, avec les cor­mo­rans à ai­grettes.

Pas ques­tion de sor­tir du ba­teau, donc. Les fe­melles ris­que­raient de s’en­vo­ler, ce qui met­trait la vie des bé­bés en dan­ger. De toute fa­çon, les pe­tits pingouins sont ma­gni­fiques même de loin. Et cer­tains volent tout près du ba­teau et viennent se po­ser sur l’eau.

L’«île-ro­cher» où ils ont élu do­mi­cile est as­sez loin de la ma­ri­na de Ber­thier-sur-Mer, point de dé­part de l’ex­cur­sion. En pas­sant de­vant Grosse-Île et L’Isle-aux-Grues, le guide en pro- fite pour nous ga­ver d’in­for­ma­tion his­to­rique et nous ra­con­ter la vie des in­su­laires. On a aus­si pu voir sur le che­min de nom­breux py­gargues à tête blanche, l’em­blème na­tio­nal de nos voi­sins du Sud.

La croi­sière dure près de cinq heures. Au re­tour, à Ber­thier-sur-Mer, on en pro­fite pour se dé­gour­dir les jambes sur la grève. Après quelques mi­nutes de marche, on ar­rive tout près d’un groupe de grandes oies des neiges bien do­dues qui font la sieste au so­leil. On ne conti­nue­ra pas plus loin pour évi­ter de les faire s’en­vo­ler. Un beau ca­deau !

REPÈRES

Croi­sières La­chance (membre du groupe AML) 110, rue de la Ma­ri­na, Ber­thier-sur-Mer

www.croi­sie­res­la­chance.com Ber­thier-sur-Mer se trouve sur la rive sud de Qué­bec, à en­vi­ron 40 mi­nutes des ponts.

ON RE­COM­MANDE

Le vent du large… Sur le ba­teau, bien qu’il y ait des sec­tions cou­vertes – et du ca­fé bien chaud ! –, il faut s’ha­biller chau­de­ment pour en pro­fi­ter plei­ne­ment et pas­ser du temps sur les ponts. Le man­teau d’hi­ver qui coupe bien le vent ain­si que des mi­taines sont re­com­man­dés. On pré­voit aus­si de la crème so­laire !

À la ma­ri­na, il y a un pe­tit res­tau­rant avec ter­rasse dont la vue donne sur le fleuve. On a op­té pour le ca­fé à em­por­ter, bu sur la grève.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.