Les 10 plus beaux belvédères de la pro­vince

Qu’ils soient amé­na­gés ou na­tu­rels, les belvédères re­pré­sentent le pi­nacle d’une sor­tie en plein air. En voi­ci 10 triés sur le vo­let.

Géo Plein Air - - Sommaire -

1 Mont Ham (Cantons-de-l’Est)

L’en­semble du som­met de cette pe­tite mon­tagne est un belvédère en soi. Du haut de ses 713 m, on peut contem­pler sur 360 de­grés l’en­semble de la ré­gion qui l’en­vi­ronne. Par temps dé­ga­gé, on voit s’étendre à l’in­fi­ni la chaîne des Ap­pa­laches. Ne se­rait-ce pas le mont Mé­gan­tic au loin ? www.mon­tham.ca

2 Mont du Lac des Cygnes (Char­le­voix)

Un clas­sique – et ce n’est pas pour rien ! Même s’il frôle les 1000 m, le som­met sub­al­pin du lac des Cygnes est ac­ces­sible aux ran­don­neurs de tous ca­libres. On y trouve une pas­se­relle qui trône sur le pays de Me­naud. L’au­tomne, du­rant la sai­son des cou­leurs, la vue n’y est rien de moins que spec­ta­cu­laire. www.se­paq.com/pq/grj

3 Belvédère Kon­dia­ronk (Mon­tréal)

Les Mon­tréa­lais qui fré­quentent « leur » mon­tagne le connaissent bien. Pour les autres, sa­chez que ce belvédère at­te­nant au chalet du Mont-Royal, tout en haut de la butte ho­mo­nyme, porte le nom d’un grand chef hu­ron qui a vé­cu au XVIIe siècle. Un ob­jec­tif tout dé­si­gné pour une es­ca­pade en na­ture sur les sen­tiers qui sillonnent cet es­pace vert ur­bain. www.ville.mon­treal.qc.ca/ si­teof­fi­ciel­du­mon­troyal/front

4 Le Sco­to­ra (Qué­bec)

Ce belvédère na­tu­rel est si­tué loin au fond de la val­lée gla­ciaire de la Jacques-Car­tier, dans le parc na­tio­nal du même nom. Pour l’at­teindre, il faut d’abord re­mon­ter 30 km aux abords de la ri­vière – 20 km à par­tir du centre de dé­cou­verte et de ser­vices. Là com­mence une as­cen­sion pro­gres­sive qui dé­bouche sur le point de vue tant convoi­té sur la val­lée re­mar­qua­ble­ment en­cais­sée. www.se­paq.com/pq/jac

5 Mont Saint-Al­ban (Gas­pé­sie)

En ma­tière de points de vue spec­ta­cu­laires, la Gas­pé­sie est bien ser­vie – pen­sons sim­ple­ment aux monts Al­bert et Jacques-Car­tier, dans les Chic-Chocs. Seul pro­blème : il est pré­fé­rable d’être quand même as­sez ex­pé­ri­men­té pour s’y his­ser. Le mont Saint-Al­ban, dans le parc na­tio­nal Fo­rillon, est au contraire ac­ces­sible à tous. Une tour d’ob­ser­va­tion d’une di­zaine de mètres at­tend les ran­don­neurs au bout d’un ef­fort re­la­ti­ve­ment fa­cile d’un peu moins que 4 km. www.pc.gc.ca/fr/pn-np/qc/fo­rillon

6 Le Pain de Sucre (Mon­té­ré­gie)

À peu près tous les jeunes Qué­bé­cois de la Ri­veSud (Mon­tréal) ont été ini­tiés à la ran­don­née pé­destre sur le dos du mont Saint-Hi­laire. Ce n’est pas for­tuit : les sen­tiers qu’on y trouve sont à la fois bien amé­na­gés et bien gar­nis en points de vue in­croyables. C’est le cas du Pain de Sucre, un belvédère na­tu­rel si­tué à une al­ti­tude de 415 m d’où l’on contemple la val­lée du Ri­che­lieu. www.cen­tre­na­ture.qc.ca

7 Belvédère Cham­plain (Ou­taouais)

Le belvédère si­gna­ture du parc de la Ga­ti­neau fait le bon­heur de ses di­zaines de mil­liers de vi­si­teurs an­nuels qui s’y rendent (pour la plu­part) en voi­ture, par la pro­me­nade Cham­plain. Op­tez plu­tôt pour vos deux jambes – le ré­seau de sen­tiers de ran­don­née pé­destre passe tout près – ou, mieux en­core, pour une grim­pette à vé­lo. On y voit la ri­vière des Ou­taouais et le com­men­ce­ment des basses terres du Saint-Laurent. www.ccn-ncc.gc.ca/en­droits-a-vi­si­ter/ parc-de-la-ga­ti­neau

8 Mont Ra­dar (Chau­dière-Ap­pa­laches)

Dans les an­nées 1950, l’Avia­tion royale ca­na­dienne a amé­na­gé une sta­tion ra­dar au som­met du mont Sainte-Mar­gue­rite, à Saint-Syl­vestre de Lot­bi­nière, dans l’es­poir de pré­ve­nir les in­car­tades so­vié­tiques. Au­jourd’hui, grâce au Do­maine du Ra­dar, un centre de plein air quatre sai­sons, on peut vi­si­ter les abords du bun­ker, aban­don­né de­puis, sur les hau­teurs du « mont Ra­dar ». De là-haut, on en pro­fite pour se rin­cer l’oeil avec la su­perbe vue sur la val­lée du Saint-Laurent. www.do­mai­ne­du­ra­dar.com

9 L’Anse-de-Ta­ba­tière (Sa­gue­nay–Lac-Saint-Jean)

Soyons francs : les deux rives du fjord du Sa­gue­nay re­gorgent de points de vue in­croyables d’où ad­mi­rer la na­ture sau­vage, les bé­lu­gas et les cou­chers de so­leil. Ce­lui de L’Anse-de-Ta­ba­tière, dans le sec­teur de L’Anse-Saint-Jean du parc na­tio­nal du Fjord-du-Sa­gue­nay, a le mé­rite d’être à la fois fa­ci­le­ment ac­ces­sible et amé­na­gé pour ac­cueillir plu­sieurs in­di­vi­dus. Il ne tient qu’à vous de pous­ser plus loin l’aven­ture ! www.se­paq.com/pq/sag

10 La Cor­niche (Lau­ren­tides)

Ce belvédère amé­na­gé dans le sec­teur de la Diable du parc na­tio­nal du Mont-Trem­blant est une va­leur sûre. On y ac­cède sans peine au bout d’une marche de moins de 2 km sur le sen­tier La Cor­niche. À 180 m de hau­teur, la val­lée gla­ciaire du lac Mon­roe et le mas­sif du mont Trem­blant s’offrent en­tiè­re­ment à nous. www.se­paq.com/pq/mot

Belvédère Kon­dia­ronk

Le Sco­to­ra

La Cor­niche

L’Anse-de-Ta­ba­tière

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.