Ac­tua­li­té

Géo Plein Air - - Sommaire -

Ex­pé­di­tion AKOR : l’ul­time dé­fi de ca­not-cam­ping Ini­tier les nou­veaux Qué­bé­cois à la na­ture Ju­ma­na Boards : plai­doyer pour le SUP gon­flable Le Dé­fi kayak Des­ga­gnés de re­tour en août Fes­ti­val d’eau vive du Bas-Sa­gue­nay 10 ma­ra­thons, 10 jours, 10 pro­vinces

Adrienne Blat­tel, une Mon­tréa­laise d’ori­gine on­ta­rienne, a eu l’idée d’ini­tier les nou­veaux ar­ri­vants à la na­ture du Qué­bec quelque part sur la fron­tière entre le Mon­té­né­gro et l’Al­ba­nie, il y a près de 20 ans. Vous avez mal à la tête ? Ne re­te­nez alors que ce­ci : le pro­gramme de plein air in­ter­cul­tu­rel qu’elle a mis sur pied a pris nais­sance dans un fait vé­cu.

Le dé­clic se produit lors d’un sé­jour pro­fes­sion­nel de trois mois en ex-You­go­sla­vie. « Je cher­chais à m’im­pré­gner de la culture lo­cale. Je me suis donc ins­crite à un club de ran­don­née pé­destre dont les membres mar­monnent à peine l’an­glais », ra­conte-t-elle à Géo Plein Air. Bien qu’in­ti­mi­dante, l’ex­pé­rience s’avère un franc suc­cès. « L’im­mer­sion a été to­tale. J’ai dé­cou­vert une na­ture que je ne soup­çon­nais pas en com­pa­gnie d’ex­perts aux com­pé­tences in­dis­cu­tables », af­firme-t-elle.

Char­mée, Adrienne Blat­tel ra­mène avec elle le concept au Qué­bec. Puis, après quelques an­nées à le lais­ser mû­rir, elle fonde Plein air in­ter­cul­tu­rel en 2010 grâce au sou­tien de l’As­so­cia­tion ré­créa­tive Mil­ton-Parc, à Mon­tréal. La pre­mière sor­tie, une ini­tia­tion au ca­not­cam­ping dans le parc ré­gio­nal du Ré­ser­voirKia­mi­ka, at­tire une quin­zaine de per­sonnes. De­puis, plus de 3000 plei­nai­ristes ont pris part à des ac­ti­vi­tés telles que la ran­don­née pé­destre, le vé­lo ou le ski de fond.

Les par­ti­ci­pants aux sor­ties de plein air viennent d’ho­ri­zons di­vers. Dans le lot, on re­trouve de nou­veaux ar­ri­vants, certes, mais aus­si des Mon­tréa­lais « de souche », des fa­milles qué­bé­coises et des étu­diants étran­gers. Tous ont ce­pen­dant la même mo­ti­va­tion : jouer de­hors en bonne com­pa­gnie. « Je trouve que le plein air est quelque chose de hau­te­ment cultu­rel, fait va­loir la co­or­don­na­trice du pro­gramme. Le pra­ti­quer, c’est un peu s’at­ta­cher à son pays.» Qu’il soit na­tal ou d’ac­cueil.

www.plei­nai­rin­ter­cul­tu­rel.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.