10 MA­RA­THONS, 10 JOURS, 10 PRO­VINCES

Géo Plein Air - - Actualité - www.pa­tri­ck­char­le­bois.com

En mai, le Tri­flu­vien Pa­trick Char­le­bois cour­ra 10 ma­ra­thons en 10 jours dans les 10 pro­vinces du Ca­na­da. Géo Plein Air s’est en­tre­te­nu avec ce­lui qui a réa­li­sé un dé­fi sem­blable en 2017 dans le cadre du World Ma­ra­thon Chal­lenge. Pour­quoi vous lan­cer dans cette nou­velle aven­ture ? J’avais 10 ans lorsque Ter­ry Fox a en­ta­mé son Ma­ra­thon de l’es­poir au tra­vers du Ca­na­da, en 1980. Même s’il ne l’a ja­mais ter­mi­né, je suis res­té mar­qué par son cou­rage. Au­jourd’hui, à dé­faut de pou­voir m’ac­cor­der six mois com­plets pour ef­fec­tuer ma propre tra­ver­sée du conti­nent, je m’en ins­pire pour mon dé­fi. Concrè­te­ment, je par­cour­rai quo­ti­dien­ne­ment 42,2 km du 20 au 27 mai pro­chains dans les villes sui­vantes, d’est en ouest : Saint-Jean, Monc­ton, Char­lot­te­town, Mon­tréal, To­ron­to, Win­ni­peg, Re­gi­na, Cal­ga­ry et Van­cou­ver. J’en pro­fi­te­rai d’ailleurs pour amas­ser des fonds pour la Fon­da­tion Ter­ry Fox. Quels sont les obs­tacles que vous ren­con­tre­rez ? Le prin­ci­pal est la quan­ti­té : on parle quand même de cou­rir 422 km en 10 jours sur de l’as­phalte ! Afin d’y ar­ri­ver, je de­vrai gé­rer ma ré­cu­pé­ra­tion de ma­nière im­pec­cable, op­ter pour des chaus­sures bien rem­bour­rées et, sur­tout, bou­cler chaque épreuve en un temps hon­nête – pour moi – de 3 h 45 min à 4 h. Ma pré­pa­ra­tion se­ra es­sen­tiel­le­ment la même que celle du World Ma­ra­thon Chal­lenge, où j’ai réa­li­sé sept ma­ra­thons en sept jours sur sept conti­nents. Cette fois-ci, l’équa­tion com­porte moins d’in­con­nues. Je sau­rai exac­te­ment à quel type de nour­ri­ture m’at­tendre. Aus­si, la ges­tion du som­meil se­ra plus fa­cile, en rai­son de dé­pla­ce­ments moins nom­breux. Est-ce un évé­ne­ment ponc­tuel ou ap­pe­lé à re­ve­nir ? Une réelle de­mande existe au Qué­bec et ailleurs pour ce type d’épreuves ex­trêmes. Après avoir flir­té avec les tri­ath­lons de longue dis­tance, plu­sieurs ath­lètes d’en­du­rance sont à la re­cherche d’autres dé­fis du même genre. C’est pour­quoi je songe à en faire un évé­ne­ment an­nuel. Ce se­rait un peu l’équi­valent ca­na­dien du World Ma­ra­thon Chal­lenge. Ap­pe­lons ce­la le Ca­na­dian Ma­ra­thon Chal­lenge, tiens !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.