Côte-Nord / Ta­dous­sac EN­CORE DES BA­LEINES!

Géo Plein Air - - Escapades -

On connaît tous les croi­sières aux ba­leines à Ta­dous­sac, mais on peut ob­ser­ver ces der­nières de bien d’autres fa­çons. Le kayak donne une tout autre pers­pec­tive sur ces im­menses mam­mi­fères ma­rins. On se sent bien pe­tit quand on les voit sor­tir de l’eau à quelques di­zaines de mètres de soi – ou moins ! – lors­qu’on na­vigue à leur hau­teur.

Mer et Monde Éco­tours tient un kiosque sur la plage de Ta­dous­sac et offre des ex­cur­sions avec des guides pro­fes­sion­nels.

Heu­reu­se­ment, parce que l’ex­pé­rience peut être spor­tive avec les vents et les cou­rants. Aus­si parce que les es­pèces de ba­leines qu’on peut voir en une seule sor­tie sont nom­breuses. Si le bé­lu­ga est fa­ci­le­ment re­con­nais­sable par sa blan­cheur im­ma­cu­lée, les autres peuvent por­ter à confu­sion. Pe­tit ror­qual? Ba­leine bleue? Ror­qual com­mun? Ba­leine à bosse? Mar­souin? Les guides sau­ront vous éclai­rer et vous in­for­mer sur cette fas­ci­nante faune ma­rine.

L’ex­cur­sion au so­leil le­vant vaut par­ti­cu­liè­re­ment le coup. Une fois sur l’eau, lorsque la lu­mière dans le ciel se met à tour­ner au rouge avec le le­ver du so­leil et qu’on voit quelques ba­leines à la sur­face de l’eau, on ou­blie tout le reste. De la son­ne­rie bru­tale du ré­veille-ma­tin à la com­bi­nai­son iso­ther­mique froide et hu­mide qu’on a dû en­fi­ler. Il ne faut pas sous-es­ti­mer non plus la pos­si­bi­li­té d’ad­mi­rer de nom­breux spé­ci­mens seule­ment en s’ins­tal­lant sur les ro­chers, en bor­dure du fleuve. À Ta­dous­sac, on em­prunte le pe­tit sen­tier de la pointe de l’Is­let, une boucle de moins de 1 km, où on peut s’ac­cro­cher les pieds long­temps si les ba­leines sont au ren­dez-vous.

En s’ar­rê­tant dor­mir au cam­ping de Mer et Monde Éco­tours, à Grandes-Ber­ge­ronnes, on peut lit­té­ra­le­ment les ob­ser­ver de sa tente.

Tout près, le Centre d’in­ter­pré­ta­tion et d’ob­ser­va­tion de Cap-de-Bon-Dé­sir offre des ac­ti­vi­tés en com­pa­gnie de guides. On peut aus­si sim­ple­ment ap­por­ter son pique-nique, qu’on dé­gus­te­ra sur les ro­chers, avec vue sur les mam­mi­fères ma­rins.

Centre d’in­ter­pré­ta­tion et d’ob­ser­va­tion de Cap-de-Bon-Dé­sir

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.