NU­NA­VIK / LAC TASIUJAQ KAYAK

Géo Plein Air - - Tendance -

Le lac Tasiujaq n’a de lac que son nom. Cette éten­due d’eau sau­mâtre du Nu­na­vik est en fait une baie re­liée à la baie d’Hud­son par un étroit che­nal qui, chose rare à ces la­ti­tudes, ne gèle ja­mais. Le nom de ce pas­sage : Le Gou­let, ou Tur­su­juq en in­uk­ti­tut. Eh oui, comme le parc na­tio­nal des en­vi­rons, qui offre jus­te­ment un for­fait de kayak-cam­ping de neuf jours pour par­tir à la dé­cou­verte des tré­sors de cette mare d’eau cris­tal­line de 712 km2.

L’ex­pé­di­tion dé­bute à quelques hec­to­mètres à peine de la pe­tite com­mu­nau­té nor­dique d’Umiu­jaq, où la mise à l’eau des kayaks de mer s’ef­fec­tue. La suite est à l’image de la pro­po­si­tion : unique et sau­vage. Ad­mi­rez les spec­ta­cu­laires cues­tas hud­so­niennes, les­quelles se jettent abrup­te­ment dans le lac Tasiujaq. Sa­vou­rez les fruits de la pêche et de la chasse des guides inuits qui vous ac­com­pagnent. Rin­cez-vous l’oeil lorsque les au­rores bo­réales dan­se­ront au-des­sus de vos têtes, dé­chi­rant du même coup la voûte étoi­lée. L’aven­ture d’une vie, rien de moins. www.nu­na­vik­parks.ca

TANT QU’À Y ÊTRE

Le parc na­tio­nal Kuu­rur­juaq, à proxi­mi­té du vil­lage de Kan­gi­q­sua­lu­j­juaq, au Nu­na­vik, offre un for­fait de des­cente de la ri­vière Ko­roc en kayak d’eau vive d’une du­rée de deux se­maines. www.se­paq.com/pq/kur

Pêche, cam­ping (ci-haut) et kayak au lac Tasiujaq (ci-bas).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.