MON­TRÉAL / VAGUE À GUY SURF

Géo Plein Air - - Tendance -

Les Mont­réa­lais jouent ra­re­ment dans l’eau. Pour­tant, la mé­tro­pole in­su­laire en est lit­té­ra­le­ment en­tou­rée, elle qui est échouée au beau mi­lieu d’un des plus im­po­sants fleuves sur Terre. Pour pal­lier la si­tua­tion, plu­sieurs op­tions s’offrent à eux : vi­site de l’un de « leurs » 80 parcs ri­ve­rains, tour de l’île par la Route bleue du Grand Mon­tréal ou en­core, séance de surf sur la vague à Guy, une des deux vagues sta­tion­naires des ra­pides de La­chine.

Contrai­re­ment à une vague « tra­di­tion­nelle », qui naît au large et on­dule gra­cieu­se­ment avant de se ra­battre, une vague sta­tion­naire comme la vague à Guy est conti­nuelle et pré­vi­sible. Bref, elle est idéale pour s’exer­cer à te­nir de­bout quelques brèves se­condes sur une planche, d’au­tant plus que le cou­rant est mo­dé­ré en amont et en aval de ce ra­pide-école. Les ama­teurs de kayak d’eau vive et de luge d’eau peuvent aus­si ti­rer par­ti du site pour af­fû­ter leur tech­nique. Pas en­vie de vous mouiller le gros or­teil ? Jouez alors au spec­ta­teur ; les berges du parc des Ra­pides sont des am­phi­théâtres na­tu­rels. www.ville.mon­treal.qc.ca

TANT QU’À Y ÊTRE

Sa­von­nez les mau­vaises langues qui pré­tendent que l’eau des ra­pides de La­chine laisse à dé­si­rer. Sur la vague à Guy, elle était pro­pice à la bai­gnade 98 % du temps l’été der­nier, se­lon des tests me­nés par la Ville de Mon­tréal. Pre­nez note que la com­pa­gnie KSF y donne même des cours de surf. https://ksf.ca

Surf sur la vague à Guy

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.