Pour se sim­pli­fier la vie

Gabrielle - - ÉDITO -

Ar­ri­ver à la mai­son le soir après le bou­lot et avoir dé­jà un re­pas de prêt, ou presque, ça sauve la vie ! L’au­tomne re­ve­nu, après les va­cances et un été où la rou­tine n’a pas sa place, le re­tour à une pla­ni­fi­ca­tion et à une or­ga­ni­sa­tion des soupers est un must pour sur­vivre et pas­ser plus de temps de qua­li­té en de­hors de la cui­sine. Pour ce faire, il faut mettre la main à la pâte le wee­kend ; prendre quelques heures le di­manche pour concoc­ter les re­pas de la se­maine nous sim­pli­fie la vie, sur­tout quand les en­fants crient fa­mine dès qu’ils quittent la gar­de­rie… Vous ver­rez : sa­voir qu’on a des mets tout prêts est un réel sou­la­ge­ment ! Pro­fi­tez de nos deux se­maines de me­nus avec pla­ni­fi­ca­tion et listes d’épi­ce­rie aux pages 9 à 25 et vous au­rez main­te­nant de belles ré­ponses toutes prêtes à la ques­tion qui re­vient chaque jour : « Qu’est-ce qu’on mange pour sou­per ? »

Bonne po­pote !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.