La fa­rine de blé pro­cure plus de nu­tri­ments que la fa­rine blanche

Gabrielle - - LE SUPERALIMENT -

MYTHE. Les deux sortes de fa­rine sont pri­vées du germe lo­geant les nu­tri­ments es­sen­tiels. La fa­rine de blé garde par­fois une par­tie du son, le­quel est riche en vi­ta­mines. Elle n’est tou­te­fois pas pour au­tant plus nu­tri­tive que la fa­rine blanche. Au Ca­na­da, celle-ci est enrichie en vi­ta­mines B1, B2, B3 et B9 ain­si qu’en fer. Seule la fa­rine in­té­grale ou mou­lue sur pierre, qui conserve le grain en­tier, est com­plète, et donc plus nu­tri­tive que la fa­rine blanche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.