Dis­cuter est bien mais agir est mieux

Gen­eral Jonathan Vance, the Chief of the De­fence Staff, spoke at the start of ethics aware­ness week

Guard of Honour - - NEWS - JEANNE GAGNON

Bien que les dis­cus­sions sur l’éthique soient utiles, il est tout de même préférable d’in­ter­venir pour re­dresser une sit­u­a­tion con­traire à l’éthique, men­tionne le Chef d’état-ma­jor de la Défense dans un dis­cours ré­cent.

Le Général Jonathan Vance a fait ce com­men­taire au début de la se­maine de sen­si­bil­i­sa­tion à l’éthique, le 24 oc­to­bre. Cette an­née, la se­maine a pour thème Vers l ’ex­cel­lence en matière d’éthique au min­istère de l a Défense et pour slo­gan, Par­lon­sen.

« Bien qu’il con­vi­enne d’en par­ler, je crois sincère­ment qu’il est temps d’agir. Ren­seignezvous et agis­sez en con­séquence, » af­firme-t-il.

L’ Énoncé d’é t hi que de l a Défense décrit trois principes d’éthique et cinq valeurs sur lesquels les em­ployés du MDN et les mem­bres des FAC doivent se fonder pour com­poser avec un dilemme éthique. Les principes selon lesquels il faut re­specter la dig­nité de toute per­sonne, servir le Canada avant soi-même, ainsi qu’obéir à l’au­torité lé­gale et l’ap­puyer correspondent à nos valeurs démocra­tiques, af­firme le Gén Vance. Il ajoute que l’in­tégrité, la loy­auté, le courage, l’in­ten­dance des ressources et l’ex­cel­lence doivent in­fluer sur le com­porte­ment de tout un cha­cun.

« L’éthique est plus qu’une idée philosophique. Elle est au coeur de notre éthos mil­i­taire et de nos ca­pac­ités mil­i­taires, ex­plique le Gén Vance. Puisque nos ef­fec­tifs pren­nent part à des dé­ploiements dans plusieurs théâtres d’opéra­tions, où ils doivent maîtriser des sit­u­a­tions dif­fi­ciles, dan­gereuses et com­plexes sur le plan éthique, nous de­vons pré­parer ces derniers et nous-mêmes en vue de com­poser avec des dilemmes sur les plans moral et éthique. En fait, si nous le faisons cor­recte­ment, nous ob­tien­drons de meilleurs ré­sul­tats opéra­tionnels. »

D’après le Gén Vance, les dirigeants de tout niveau des FAC doivent pro­mou­voir une culture éthique ex­empte de repré­sailles lorsque les gens agis­sent cor­recte­ment, et ils doivent veiller à ce que les sub­or­don­nés aient l’oc­ca­sion de sat­is­faire à leurs obli­ga­tions lé­gales et éthiques.

Le mil­i­taire le plus haut gradé du Canada af­firme croire que les fonde­ments moraux du re­cours à la force sont d’au­tant plus im­por­tants au moment où les forces ar­mées mè­nent des opéra­tions dans des en­droits « ex­trême­ment com­plexes. »

« Il n’est plus ques­tion de tout sim­ple­ment faire preuve d’ex­cel­lence en matière de re­cours à la vi­o­lence; c’est ce que nous fai­sions autre­fois. Notre tra­vail va main­tenant au-delà de la sim­ple ges­tion ef­fi­cace de la viol ence, dé­clare l e Gén Vance. Nous de­vons égale­ment gérer de nom­breux autres as­pects. Nous de­vons gérer les ré­sul­tats qu’en­traîne la vi­o­lence. Nous de­vons établir des con­di­tions en cas de re­cours néces­saire à la vi­o­lence et déter­miner si celui-ci of­fre une valeur ajoutée ou non. »

Al th o u g h di s c u s s i o n s around ethics are use­ful, i nter­ven­ing t o re­dress an un­eth­i­cal sit­u­a­tion is prefer­able, men­tioned the Chief of the De­fence Staff in a re­cent speech.

Gen­eral Jonathan Vance made the re­marks at the start of ethics aware­ness week on Oct. 24.

This year, th e th e me is To­wards Eth­i­cal Ex­cel­lence i n De­fence with a tagline of Time to Talk.

“I think time t o t alk i s good but I also be­lieve very strongly that it ’ s t i me to ac t . I nform your­selves but act ac­cord­ingly,” he said.

The State­ment of De­fence Ethics out­lines three eth­i­cal prin­ci­ples and five val­ues DND em­ploy­ees and CAF mem­bers should use when faced with an eth­i­cal dilemma. The prin­ci­ples of re­spect­ing the dig­nity of all per­sons, of serv­ing Canada be­fore self, as well as obey­ing and sup­port­ing law­ful author­ity align with our demo­cratic val­ues, men­tioned Gen Vance.

He added in­tegrity, loy­alty, courage, stew­ard­ship and ex­cel­lence should guide ev­ery­one’s be­hav­iour.

“Ethics are more t han a philo­soph­i­cal ab­strac­tion. They are core to our military ethos and core to our military ca­pa­bil­ity,” said Gen Vance. “As we de­ploy our peo­ple into mul­ti­ple the­atres, where they will face com­plex, dan­ger­ous and eth­i­cally c om­plex si t ua­tions, we have to pre­pare them and our­selves to deal with moral and ethic al dil em­mas. In fact, i f we do so cor­rectly, we will get bet­ter op­er­a­tional re­sults.”

At ev­ery level, said Gen Vance, CAF l ead­ers must build an eth­i­cal culture free from reprisal when peo­ple do the right thing, and they must en­sure sub­or­di­nates have the op­por­tu­nity to meet their le­gal and eth­i­cal obli­ga­tions.

Canada’s top sol­dier added he be­lieves the moral foun­da­tion for the use of force is be­com­ing ever more im­por­tant as the military op­er­ates in “ex­tremely com­plex” places.

“We are sim­ply no longer just pur­vey­ors of the ex­cel­lent

“Ethics are more than a philo­soph­i­cal ab­strac­tion. They are core to our military ethos and core to our military ca­pa­bil­ity”

use of vi­o­lence; that’s what we used to be. We do more now than sim­ply man­age vi­o­lence ef­fec­tively,” said Gen Vance. “We also have to man­age so many other things. We have to man­age the re­sults af­ter vi­o­lence. We have to set con­di­tions if we have to use vio- lence, de­ter­mine whether or not it’s a value-added in the first place to ap­ply vi­o­lence.”

CPL CHASE MILLER, CFSU(O) IMAGING SER­VICES/ SER­VICES D’IMAGERIE DE L’USFC(O)

Ad­jum Joanne Sib­bald (à gauche); M. John Turner, le SMA du MDN; le Gén Jonathan Vance, le CEMD, et le Col Daniel Bouchard à l’ou­ver­ture de la se­maine de sen­si­bil­i­sa­tion à l’éthique à Ot­tawa le 24 oct. MWO Joanne Sib­bald (left); Mr. John Turner, ADM for DND; Gen Jonathan Vance, the CDS, and Col Daniel Bouchard at the Fo­cus on Ethics pre­sen­ta­tion in Ot­tawa on Oct. 24.

CPL CHASE MILLER, CFSU(O) IMAGING SER­VICES/ SER­VICES D’IMAGERIE DE L’USFC(O)

Gen Jonathan Vance, the CDS, ad­dresses the au­di­ence dur­ing the Fo­cus on Ethics pre­sen­ta­tion in Ot­tawa on Oct. 24. Le Gén Jonathan Vance, le CEMD, prononce un dis­cours en ou­ver­ture de la se­maine de sen­si­bil­i­sa­tion à l’éthique à Ot­tawa le 24 oct.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.