Le pre­mier bud­get Plante adop­té

Guide de Montréal-Nord - - ACTUALITÉS - DOMINIQUE CAMBRON-GOULET dominique.cambron-goulet@tc.tc

POLITIQUE MUNICIPALE. Le pre­mier bud­get de l’ad­mi­nis­tra­tion di­ri­gée par la mai­resse Va­lé­rie Plante a été adop­té mer­cre­di der­nier au conseil mu­ni­ci­pal, par 40 votes contre 24.

« Je suis très fière de ce bud­get res­pon­sable », a dé­cla­ré Mme Plante dans son dis­cours fi­nal de pré­sen­ta­tion. Elle di­sait avoir éla­bo­ré des pré­vi­sions bud­gé­taires « pour les gé­né­ra­tions fu­tures », dans un contexte fi­nan­cier « dif­fi­cile ».

Ce bud­get, qui com­prend no­tam­ment une hausse de taxes moyenne de 3,3 % pour les pro­prié­taires ré­si­den­tiels et une aug­men­ta­tion des contri­bu­tions des villes liées, a été dé­crié par de nom­breux ci­toyens et des ad­mi­nis­tra­tions des autres mu­ni­ci­pa­li­tés de l’île de Mon­tréal. Quelques ci­toyens s’étaient d’ailleurs dé­pla­cés pour une ma­ni­fes­ta­tion à l’ex­té­rieur de l’hô­tel de ville, et cer­tains d’entre eux sont ve­nus po­ser des ques­tions à la séance du conseil.

Ré­pon­dant à ces cri­tiques, Va­lé­rie Plante a dit que son man­dat sui­vant se­rait de « dé­mon­trer com­ment cet ar­gent se­ra bien dé­pen­sé ».

Se­lon le pré­sident du co­mi­té exé­cu­tif, Be­noît Do­rais, ce bud­get a per­mis de dé­ga­ger une « marge de ma­noeuvre » né­ces­saire pour réa­li­ser les « pro­jets dont les Mon­tréa­lais ont be­soin ».

Les amen­de­ments pro­po­sés par l’op­po­si­tion of­fi­cielle, soit d’abo­lir la hausse de la taxe de l’eau – qui compte pour 1,1 % de l’aug­men­ta­tion moyenne de taxes – et de pré­voir un fonds de 10 M$ pour ve­nir en aide aux com­mer­çants pro­prié­taires en cas de tra­vaux sur leur rue, ont tous été re­je­tés.

« On a ten­du la main à la mai­resse pour trou­ver une so­lu­tion. Mal­heu­reu­se­ment elle n’était pas à l’écoute, a dé­plo­ré le chef par in­té­rim de En­semble Mon­tréal, Lio­nel Pe­rez. Elle ne re­con­naît pas qu’elle a bri­sé sa pro­messe [d’aug­men­ter les taxes au ni­veau de l’in­fla­tion]. Le lien de confiance est bri­sé. » Outre les membres de son par­ti, seul le conseiller de Snow­don, Mar­vin Ro­trand, s’est op­po­sé au bud­get.

Va­lé­rie Plante a re­je­té la « main ten­due » de l’op­po­si­tion. « Ar­rê­tez votre ci­né­ma, M. Pe­rez. Vous étiez au cou­rant des pots cas­sés que vous nous avez lais­sés. Nous avons pris les res­pon­sa­bi­li­tés que vous n’avez pas su prendre pen­dant votre man­dat », a lan­cé la mai­resse à M. Pe­rez.

Les membres de l’ad­mi­nis­tra­tion ont d’ailleurs à plu­sieurs re­prises je­té la faute de cette hausse ta­ri­faire sur le piètre bi­lan fi­nan­cier de l’équipe de De­nis Co­derre. « Vous n’avez pas aug­men­té gra­duel­le­ment les re­ve­nus pour le ser­vice de l’eau. C’est pour ce­la au­jourd’hui qu’on a un choc ta­ri­faire », a ré­pon­du le res­pon­sable de l’eau au co­mi­té exé­cu­tif, Syl­vain Ouel­let, à une ques­tion de l’op­po­si­tion.

Les dé­bats ont d’ailleurs été as­sez vi­ru­lents à plu­sieurs mo­ments au cours de l’après-mi­di, pre­nant des al­lures de face-à-face entre l’an­cienne et la nouvelle ad­mi­nis­tra­tion. « Blâ­mer l’an­cienne ad­mi­nis­tra­tion, ça dé­montre à quel point vous n’êtes pas prêts à gou­ver­ner », a af­fir­mé M. Pe­rez.

Son col­lègue, le maire de Saint-Laurent, Alan de Sou­sa, a qua­li­fié ce bud­get de « pi­rouette de com­mu­ni­ca­tions ». « Il y a un dic­ton se­lon le­quel la ligne est mince entre le cou­rage et la stu­pi­di­té. Je crois que cette ligne a été fran­chie avec ce bud­get », a-t-il cri­ti­qué.

Ça ne fait pas notre af­faire de dire aux ci­toyens de payer. Mais c’est ça qu’il fal­lait faire.»

Va­lé­rie Plante, mai­resse de Mon­tréal

COM­MER­ÇANTS EN COLÈRE

Le pré­sident de l’As­so­cia­tion des te­nan­ciers de bars du Qué­bec, Pe­ter Ser­ga­kis, qui avait lan­cé l’ap­pel à la ma­ni­fes­ta­tion du ma­tin, croit que la hausse de taxes est « in­to­lé­rable » pour les pe­tits com­mer­çants, qui su­bi­ront une hausse moyenne de taxes de 3 %. « Vous avez fait pire que l’ad­mi­nis­tra­tion d’avant », a-t-il dé­plo­ré.

Sou­li­gnant qu’un in­ves­tis­se­ment de 73 M$ en dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial est pré­vu dans le bud­get, la mai­resse a re­je­té les ar­gu­ments de l’op­po­si­tion comme quoi le bud­get « va nuire aux com­mer­çants ».

(Pho­to TC Me­dia – Jo­sie Des­ma­rais)

Va­lé­rie Plante, mai­resse de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.