La mu­sique dans le sang

Ren­contre avec An­to­nio Ber­na­bei, di­rec­teur de l’Or­chestre d’har­mo­nie de Mont­réal-Nord

Guide de Montréal-Nord - - LA UNE - FA­BRI­ZIO INTRAVAIA fa­bri­zio.intravaia@tc.tc

La mu­sique est la seule langue écrite que per­sonne n’a à tra­duire. Vous pou­vez l’en­voyer par­tout et elle « par­le­ra » à tout le monde !» CONCERT En­sei­gnant, mé­lo­mane et re­trai­té ac­tif, An­to­nio Ber­na­bei est le fon­da­teur de l’Or­chestre d’har­mo­nie de Mont­réal-Nord (OHMN). Ce der­nier pré­sen­te­ra le concert « Et Ter­ra Pax», sa­me­di 7 avril. Por­trait d’un Maes­tro bien de chez nous.

Ori­gi­naire de Fon­tec­chio, dans la pro­vince de L’Aqui­la en Ita­lie, le Maes­tro An­to­nio Ber­na­bei, qui au­ra 80 ans au mois de juin, a fon­dé l’OHMN en 2015.

«tou­jours

L’or­chestre de Mont­réal-Nord a été comme un troi­sième en­fant pour moi » An­to­nio Ber­na­bei

Le che­min qui l’a me­né jus­qu’à fon­der cet or­chestre a été long.

An­to­nio s’est for­mé mu­si­ca­le­ment au Conser­va­toire de Liège, en Bel­gique, où il a émi­gré à l’âge de 12 ans. Il étu­die alors la mu­sique et, entre-temps, les se­crets du mé­tier de bou­lan­ger-pâ­tis­sier.

En 1961, il s’ins­talle à Mont­réal avec sa fa­mille.

« Deux ans plus tard, j’ai re­joint l’ar­mée ca­na­dienne. Compte te­nu de mes connais­sances mu­si­cales, j’y ai in­té­gré un or­chestre en tant que flû­tiste. Ils avaient gran­de­ment be­soin de gens ca­pables de jouer d’un ins­tru­ment, ra­conte-t-il. En 1965, ils nous ont dé­pla­cés en Al­le­magne, où je suis res­té jus­qu’en 1968. »

Entre temps, à la suite d’un concours de cir­cons­tances bu­reau­cra­tique, il perd la ci­toyen­ne­té ita­lienne et ob­tient celle du Ca­na­da. De re­tour à Mont­réal, l’or­chestre mi­li­taire se dis­sout et il com­mence à cher­cher un em­ploi de pro­fes­seur de mu­sique dans les écoles.

Ain­si, la même an­née, il com­mence à en­sei­gner à l’école se­con­daire Hen­ri-Bou­ras­sa de Mont­réal-Nord, où il res­te­ra jus­qu’en 1996. Il en­sei­gne­ra briè­ve­ment à l’école se­con­daire So­phie-Ba­rat avant de prendre sa re­traite.

En juin 1970, il di­rige son pre­mier concert avec les élèves de l’école, un évé­ne­ment qui se ré­pé­te­ra an­nuel­le­ment.

« Je me sou­viens de deux concerts en par­ti­cu­lier, soit ce­lui de 1985 à Billin­gham, en Angleterre, où nous avions été in­vi­tés à re­pré­sen­ter le Ca­na­da lors d’un fes­ti­val de folk­lore, et ce­lui de 1988 à la Place des Arts, où il y avait plus mille en­fants ».

LES OR­CHESTRES

Avec le sou­tien de la mu­ni­ci­pa­li­té de Mont­réal-Nord, en 1986, l’or­chestre de l’école est de­ve­nu of­fi­ciel­le­ment l’or­chestre Har­mo­nie

Hen­ri-Bou­ras­sa de Mont­réal-Nord. «De cette fa­çon, il était ou­vert à tous, non seule­ment aux élèves ou aux an­ciens élèves de l’école, mais à tous ceux qui vou­laient y par­ti­ci­per. Je l’ai di­ri­gé jus­qu’en 1992 quand j’ai dû le quit­ter pour des rai­sons de san­té. »

L’or­chestre a ces­sé ses ac­ti­vi­tés en 2007, faute de mu­si­ciens.

« Quel­qu’un, ce­pen­dant, m’a de­man­dé de la faire « re­vivre ». Ain­si, en 2008, après avoir cher­ché et trou­vé les mu­si­ciens, nous avons re­com­men­cé à jouer des concerts. Je suis res­té pour le di­ri­ger jus­qu’en 2011. En 2015 j’ai fon­dé l’OHMN ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.