Les bé­né­voles du Qué­bec s’unissent pour un ave­nir meilleur

Se­maine de l’ac­tion bé­né­vole

Guide de Montréal-Nord - - ACTUALITÉS - RÉ­DAC­TION

EN­TRAIDE Le Qué­bec compte près de deux mil­lions de bé­né­voles qui s’im­pliquent de dif­fé­rentes fa­çons. Du 15 au 21 avril, la Fé­dé­ra­tion des centres d’ac­tion bé­né­vole du Qué­bec (FCABQ) mène une cam­pagne de pro­mo­tion à l’oc­ca­sion de la 44e Se­maine de l’ac­tion bé­né­vole.

L’ob­jec­tif: sou­li­gner l’im­por­tance du bé­né­vo­lat et de la mo­bi­li­sa­tion ci­toyenne.

Avec son thème « Je bé­né­vole, tu bé­né­voles, conju­guons notre bé­né­vo­lat ! », la FCABQ rap­pelle qu’il existe plu­sieurs fa­çons de s’im­pli­quer, peu im­porte notre âge, notre sexe, notre ori­gine et notre condi­tion phy­sique, so­ciale ou éco­no­mique.

L’im­por­tant est de contri­buer à édi­fier une so­cié­té saine où les va­leurs d’en­traide et de so­li­da­ri­té sont mises de l’avant.

Vous pou­vez faire votre part en amas­sant des den­rées ali­men­taires pour les dé­mu­nis, en fai­sant la lec­ture à des en­fants, en culti­vant un jar­din com­mu­nau­taire ou en­core en or­ga­ni­sant des ac­ti­vi­tés des­ti­nées aux per­sonnes ayant des troubles de san­té men­tale. Soyez ima­gi­na­tif: toutes les idées sont bonnes !

Pour en sa­voir plus sur la 44e Se­maine de l’ac­tion bé­né­vole, vi­si­tez le site Web de la FCABQ au www.fcabq.org.

LE BÉ­NÉ­VO­LAT, C’EST AUS­SI POUR LES JEUNES !

Cer­tains pensent que le bé­né­vo­lat re­pose en ma­jeure par­tie sur les bé­bé-bou­meurs et les re­trai­tés.

Or, sa­viez-vous que 66 % des Ca­na­diens de 15 à 19 ans font du bé­né­vo­lat, ce qui re­pré­sente le plus haut taux par­mi les dif­fé­rents groupes d’âge ?

Tout comme leurs aî­nés, les jeunes sou­haitent contri­buer au mieux-être de leur col­lec­ti­vi­té. Leur en­ga­ge­ment leur per­met à la fois d’ap­prendre à mieux se connaître et de faire va­loir leurs ta­lents.

Ils comptent aus­si sur le bé­né­vo­lat pour dé­ve­lop­per de nou­veaux ré­seaux so­ciaux et ain­si fa­ci­li­ter leur in­té­gra­tion pro­fes­sion­nelle.

Im­pli­ca­tions va­riées Les jeunes bé­né­voles s’im­pliquent de 1001 fa­çons. Cer­tains sont en­traî­neurs pour des équipes sportives ; d’autres sont bé­né­voles lors de fes­ti­vals. Quelle que soit la fa­çon dont ils se mo­bi­lisent, ils sont fiers de ve­nir en aide à leur com­mu­nau­té.

Les or­ga­nismes qui at­tirent le plus de bé­né­voles, tous âges confon­dus, sont ceux qui se consacrent aux sports et aux loi­sirs, aux ser­vices so­ciaux, à la re­li­gion ain­si qu’à l’édu­ca­tion et à la re­cherche. Fi­na­le­ment, les col­lectes de fonds et l’or­ga­ni­sa­tion d’évè­ne­ments sont les ac­ti­vi­tés aux­quelles les bé­né­voles par­ti­cipent le plus sou­vent.

L’ap­port des aî­nés

Si les jeunes sont plus nom­breux à s’en­ga­ger bé­né­vo­le­ment, les aî­nés s’im­pliquent plus sou­vent et plus long­temps. En moyenne, les 15 à 19 ans ef­fec­tuent 110 heures de bé­né­vo­lat par an­née, alors que les 65 à 74 ans en font 231. Ceux-ci jouent donc un rôle pri­mor­dial au sein des or­ga­nismes à but non lu­cra­tif !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.