Un prolongement in­suf­fi­sant pour Mon­tréal-Nord

Ligne bleue

Guide de Montréal-Nord - - ACTUALITÉS - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

TRANS­PORTS. Alors que Qué­bec et Ot­ta­wa ont an­non­cé le fi­nan­ce­ment du dos­sier d’af­faires de prolongement de la ligne bleue, des re­pré­sen­tants po­li­tique, éco­no­mique et as­so­cia­tifs es­timent glo­ba­le­ment que Mon­tréal-Nord au­ra be­soin de plus pour bé­né­fi­cier d’un im­pact po­si­tif.

« Ce n’est que le pre­mier chaî­non d’une des­serte d’en­semble de l’est de Mon­tréal », ana­lyse Fran­çois Pé­pin, pré­sident du con­seil de Tra­jec­toire Qué­bec, une as­so­cia­tion ci­toyenne pour le trans­port col­lec­tif. Si son or­ga­ni­sa­tion se ré­jouit de la bo­ni­fi­ca­tion de l’offre qui dé­cou­le­rait d’un prolongement du mé­tro en 2026, ce der­nier nuance tou­te­fois l’an­nonce des Pre­miers mi­nistres Couillard et Tru­deau par la né­ces­si­té de dé­ve­lop­per d’autres modes de trans­port pour com­plé­ter les be­soins criants dans le nord et la pointe de l’île.

«Ce prolongement est une co­lonne ver­té­brale pour dé­ve­lop­per d’autres choses. On peut pen­ser – à l’image de ce qui se fait sur Pie-IX – à d’autres lignes de SRB [Ser­vice ra­pide par bus] sur Lan­ge­lier et La­cor­daire, du tram­way ou même un REM de l’est », se pro­jette M. Pé­pin.

Le SRB Pie-IX per­met­tra en ef­fet dès 2022 de cir­cu­ler ra­pi­de­ment sur le bou­le­vard si­tué à l’ouest de l’ar­ron­dis­se­ment vers la ligne verte du mé­tro au Parc olym­pique. Dans le cadre du prolongement de la ligne bleue, les gou­ver­ne­ments pro­vin­cial et fé­dé­ral ont dé­jà pré­vu un tun­nel sous-ter­rain pour re­lier ces deux modes de trans­port. Ces an­nonces res­tent in­suf­fi­santes se­lon la mai­resse de Mon­tréal-Nord.

« On a hâte que le pro­jet voie le jour, mais ce­la ne règle pas tous les be­soins de mobilité à Mon­tréal-Nord. Pie-IX est très à l’ouest de l’ar­ron­dis­se­ment, alors que dans les sec­teurs est aus­si il y a des en­jeux », sou­ligne Ch­ris­tine Black.

De son cô­té, la dé­pu­tée de Bou­ras­sa-Sau­vé Ri­ta de San­tis sa­lue cette pro­messe de pro­lon­ga­tion faite par les élus de son par­ti, alors qu’elle s’était mon­trée pru­dente par le pas­sé sur ce dos­sier.

« On n’a ja­mais eu le fé­dé­ral et le pro­vin­cial en­semble et c’est une pre­mière, si ce­la ne se réa­lise pas, je se­rai très dé­çue, car main­te­nant j’y crois », af­firme la dé­pu­tée li­bé­rale.

EN­JEU ÉCO­NO­MIQUE

Ri­ta de San­tis se ré­jouit aus­si de cette an­nonce qui re­pré­sente se­lon elle un es­poir pour l’éco­no­mie de sa cir­cons­crip­tion.

« J’ha­bite Ou­tre­mont et je prends les trans­ports en com­mun pour ve­nir à Mon­tréal-Nord, ce­la re­pré­sente 1 h 15. En 2026, on va gagner une ving­taine de mi­nutes, les gens vien­dront plus fa­ci­le­ment et je suis convain­cue que ce gain de temps au­ra un im­pact po­si­tif pour les ac­teurs éco­no­miques », pense l’élue.

Ch­ris­tine Black af­fiche un en­thou­siasme plus me­su­ré et es­time que d’autres in­ves­tis­se­ments se­ront né­ces­saires.

« Il faut être réa­liste, ce sont des dos­siers qui prennent du temps, mais cette ques­tion de­meure une prio­ri­té. On sou­haite dé­ve­lop­per l’est de notre ar­ron­dis­se­ment et il faut ré­flé­chir à des stra­té­gies pour dé­ve­lop­per l’at­trac­ti­vi­té de ces quar­tiers », es­time la mai­resse de Mon­tréal-Nord.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.