Un bi­lan an­nuel de la cri­mi­na­li­té mi­ti­gé à Montréal-Nord

Guide de Montréal-Nord - - ACTUALITÉS - NI­CO­LAS LE­DAIN ni­co­las.le­dain@tc.tc

CRI­MI­NA­LI­Té. Après une baisse presque conti­nue entre 2013 et 2016, les sta­tis­tiques du SPVM dé­voilent une hausse de la cri­mi­na­li­té à Montréal-Nord en 2017.

Avec 3973 dé­lits et in­frac­tions consta­tés l'an­née der­nière, l'ar­ron­dis­se­ment a en­re­gis­tré une hausse de 3,5% de la cri­mi­na­li­té par rap­port à 2016. Se­lon des don­nées col­li­gées par Me­tro Me­dia, ce­la classe le poste de quar­tier (PDQ) 39 au neu­vième rang des plus confron­tés au crime à Montréal avec 21,14 cas par an pour 1000 ha­bi­tants.

Sur l'en­semble de l'ag­glo­mé­ra­tion, le bi­lan est stable en 2017 après avoir connu un re­cul des in­frac­tions chaque an­née de­puis 2013.

Si l'on re­garde en dé­tail le bi­lan sta­tis­tique dé­voi­lé mer­cre­di 9 mai par le Ser­vice de po­lice de la Ville de Montréal (SPVM), on constate cer­taines ten­dances dans le sec­teur de Mon­tréalNord. Le PDQ 39 est par­mi les ter­ri­toires les plus tou­chés par les voies de fait, les vols qua­li­fiés, les in­cen­dies cri­mi­nels, les vols de vé­hi­cule, les in­frac­tions re­la­tives aux drogues et les agres­sions sexuelles.

Le nombre d'agres­sions sexuelles a en­core aug­men­té de 7,3 % en 2017, après une forte hausse de 17 % entre 2015 et 2016. Dans la fou­lée du mou­ve­ment #Me­Too, les plaintes pour agres­sions sexuelles ont connu une hausse de 23% pour un to­tal de 1828 cas à l'échelle de la ville.

Les dé­lits liés à la drogue ont crû de 42 % sur la même pé­riode après deux an­nées de stag­na­tion. Par ailleurs, si le nombre d'ho­mi­cides en­re­gis­trés par le PDQ 39 était le plus haut de Montréal l'an­née der­nière avec quatre cas, sou­vent des rè­gle­ments de compte, il faut no­ter que le nombre de ten­ta­tives de meurtre est en re­vanche en baisse de­puis 2015.

CHIFFRES PO­SI­TIFS

Les in­frac­tions re­la­tives aux armes à feu ont consi­dé­ra­ble­ment di­mi­nué (-62,5 %) - le bi­lan de l'an­née der­nière est le plus faible en­re­gis­tré de­puis 2011 dans ce do­maine.

De plus, même si les in­tro­duc­tions par ef­frac­tion res­tent à un ni­veau éle­vé avec 382 cas l'an­née der­nière, elles sont aus­si en re­cul conti­nu sur le ter­ri­toire du PDQ 39.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.