Psitt... Vous n’avez pas de poids? Uti­li­sez autre chose, comme des conserves.

Guide Pratique - - Enceinte -

Po­si­tion de la mère: As­sise, jambes al­lon­gées, dos bien droit. Po­si­tion de l’en­fant: As­seyez l’en­fant sur vos cuisses, face à vous. Avec vos avant-bras, te­nez-le sous les bras en sou­te­nant sa tête avec vos mains.

Mou­ve­ment

Avan­cez une fesse après l’autre en tour­nant la taille.

Même chose en re­cu­lant.

Avan­cez les fesses en même temps en pre­nant ap­pui sur les ta­lons (la sur­face doit être re­la­ti­ve­ment lisse).

(L’en­fant doit avoir six mois ou plus.)

Po­si­tion de la mère: Po­si­tion de l’en­fant:

l’en­fant sous les bras.

Mou­ve­ment

Écra­sez le bas du dos au sol en res­ser­rant les fesses et les ab­do­mi­naux.

Sou­le­vez les fesses, en gar­dant pieds et épaules au sol. Évi­tez de creu­ser le dos.

Contrac­tez les muscles fes­siers et les ab­do­mi­naux le plus long­temps pos­sible en évi­tant de blo­quer votre res­pi­ra­tion.

Re­ve­nez len­te­ment à la po­si­tion de dé­part.

Po­si­tion de la mère: Po­si­tion de l’en­fant:

l’en­fant sous les bras.

Mou­ve­ment

En gar­dant les épaules et les pieds au sol, rou­lez les hanches et es­sayez d’al­ler tou­cher le sol avec vos ge­noux à gauche, puis à droite.

Même mou­ve­ment que le ni­veau A, mais le­vez les pieds du sol. Écra­sez le bas du dos au sol en res­ser­rant les fesses et les ab­do­mi­naux.

Seules quelques per­sonnes réus­sissent à main­te­nir une dis­ci­pline de fer et à conser­ver leur mo­ti­va­tion en tout temps. pour les autres, comme vous et moi, il est pré­fé­rable de se fixer des ob­jec­tifs at­tei­gnables et de les pour­suivre pro­gres­si­ve­ment. par exemple, on com­mence par mon­ter et des­cendre les es­ca­liers à pied plu­tôt que de prendre l’as­cen­seur, une fois par se­maine. On ajoute en­suite une jour­née sup­plé­men­taire, puis deux, trois et ain­si de suite. une fois cette ha­bi­tude prise, on passe à un autre exer­cice un peu plus exi­geant, comme mon­ter un ou deux pa­liers au pas de course. pour un sport, on peut se lan­cer d’abord dans une joute de 15 mi­nutes, puis aug­men­ter son temps de jeu gra­duel­le­ment. On le pra­tique d’abord le sa­me­di et on y consacre par la suite d’autres journées en sui­vant son propre rythme. Le pro­gramme de course créé par

Ré­com­pen­sez-vous

Lorsque vous at­tei­gnez un de vos ob­jec­tifs d’en­traî­ne­ment, ré­com­pen­sez-vous. Ce­la vous per­met de créer une as­so­cia­tion po­si­tive entre la réa­li­sa­tion de ce but et la ré­com­pense qui l’ac­com­pagne. De cette fa­çon, vous aug­men­tez le plai­sir que pro­cure cette réus­site, ce qui vous in­cite à vous

dé­pas­ser. En outre, en cé­lé­brant cette vic­toire sur vous-même, vous ren­for­cez votre confiance en vous et vous amé­lio­rez votre es­time per­son­nelle. Si la ten­ta­tion de flé­chir se pré­sente, une autre source de mo­ti­va­tion est d’écou­ter de la mu­sique en vous en­traî­nant. Es­sayez de ne pas bou­ger sur un rythme en­traî­nant de sal­sa, de rap ou de

break dance: c’est im­pos­sible!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.