Huit bonnes rai­sons de sor­tir de­hors

Bien- être L’air pur est votre meilleur ami de sor­tir de­hors Mar­cher, cou­rir ou faire un sport de plein air peut ac­com­plir des mer­veilles sur l’or­ga­nisme. On res- pire de l’air frais, on pro­fite de l’en­vi­ron­ne­ment et on dé­croche des pro­blèmes du quo­ti

Guide Pratique - - Edito -

1

2 To­ni­fiez votre coeur

En mar­chant ou en cou­rant à l’ex­té­rieur, votre consom­ma­tion d’oxy­gène aug­mente et re­nou­velle l’air de vos pou­mons. Ce­la vous per­met d’ir­ri­guer les tis­sus de votre coeur et d’amé­lio­rer votre cir­cu­la­tion san­guine. Vous contri­buez ain­si à ga­ran­tir le bon fonc­tion­ne­ment de votre sys­tème car­dio-res­pi­ra­toire.

oxy­gé­nez votre cer­veau

L’ef­fort que vous four­nis­sez en bou­geant ir­rigue aus­si l’en­semble des tis­sus de la tête, as­sure l’oxy­gé­na­tion du cer­veau et sti­mule la pen­sée. Vos idées s’éclair­cissent et vous re­trou­vez votre pleine ca­pa­ci­té à ré­flé­chir.

3 amé­lio­rez votre hu­meur

Il est re­con­nu que pra­ti­quer une ac­ti­vi­té phy­sique à l’ex­té­rieur per­met de dé­ve­lop­per les pen­sées positives et d’at­té­nuer les ef­fets né­ga­tifs du stress et de l’an­xié­té. Au so­leil, ce­la vous pro­cure les bien­faits d’une vé­ri­table séance de lu­mi­no­thé­ra­pie, gra­tuite et na­tu­relle! Si vous chan­gez ré­gu­liè­re­ment de dé­cor, vous pro­fi­tez en prime de la na­ture et de tous les pay­sages qui s’offrent à vous. En vous émer­veillant de tout ce qui vous en­toure, vous dé­ve­lop­pez votre ac­ti­vi­té cé­ré­brale et ce­la a des ré­per­cus­sions positives sur votre san­té men­tale. En outre, parce que vous res­pi­rez mieux au con­tact de la na­ture, vous vous dé­ten­dez et vous ou­bliez ce qui vous tra­casse.

4

5 Sti­mu­lez vos jambes et vos pieds

En vous dé­pla­çant, vous four­nis­sez aux jambes un bon tra­vail to­ni­fiant. Les os et les muscles de­viennent plus so­lides, plus denses et plus forts. Ce­la fait aus­si par­ti­ci­per les os, les ten­dons et les li­ga­ments des pieds, ce qui sti­mule l’en­semble des membres in­fé­rieurs du corps.

faites le plein d’éner­gie

Les scien­ti­fiques re­con­naissent que le so­leil et l’air frais exercent une fonc­tion bé­né­fique sur la

san­té phy­sique et psy­cho­lo­gique.

Le temps en­so­leillé re­monte le mo­ral, même l’hi­ver. De plus, sous l’ac­tion de la lu­mière na­tu­relle, la

pra­tique

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.