Fa­cettes

Guide Pratique - - Guide Pratique -

be­soin pour leur dé­ve­lop­pe­ment. Un en­fant de cinq ans qui mange du beurre, c’est tout à fait nor­mal. Le gras est un ca­ta­ly­seur de goût, c’est ex­po­nen­tiel. Tu manges du bro­co­li avec du sel, c’est bon. Tu manges du bro­co­li avec du beurre et du sel, c’est très bon.»

Avez-vous dû chan­ger vos ha­bi­tudes cu­li­naires avec l’ar­ri­vée de vos en­fants? «Non, je fais un ser­vice de plus. Un ser­vice pour les en­fants, puis un pour les adultes en­suite. J’ai gar­dé mes ha­bi­tudes, puisque mes en­fants mangent de tout. Je suis as­sez chan­ceux.»

Est- ce vous ou votre conjointe qui veille à la pla­ni­fi­ca­tion des me­nus et de l’épi­ce­rie? «C’est un tra­vail d’équipe, puisque je suis sou­vent sur la route. Il faut que j’ar­rive à faire man­ger ma gang pa­reil, il faut que ce soit in­té­res­sant et que ce soit le fun. Je pré­pare des choses à l’avance si je le peux pour que ma blonde soit au­to­nome sans moi.»

Qu’avez-vous l’ha­bi­tude de cui­si­ner les soirs de se­maine? «Le lun­di ou le mar­di, il y a tou­jours du tar­tare de sau­mon au me­nu. On mange du pois­son au moins une fois par se­maine, des fois deux. Les autres jours, on va cher­cher nos pro­téines avec des sa­lades ou des pâtes.» vaient très bon, mais il était épou­van­ta­ble­ment dé­gueu­lasse.» en­fants mangent du che­vreuil. Mon che­vreuil est bio­lo­gique, c’est de la viande sau­vage. Des fois, on juge un peu, mais reste qu’il y a quand même de belles so­lu­tions qui rem­placent les viandes rouges dans les su­per­mar­chés.»

Se­lon vous, que ré­serve l’ave­nir au mé­tier de res­tau­ra­teur? «Le mé­tier tra­verse pré­sen­te­ment des an­nées dif­fi­ciles, même si ça n’a ja­mais été fa­cile. Les gens sont de plus en plus édu­qués, donc il faut s’adap­ter à ça. Ça va tou­jours res­ter un beau mé­tier, et qui est une pas­sion en même temps.»

Fi­na­le­ment, avez-vous de nou­veaux pro­jets en pré­pa­ra­tion? «À court terme, non. J’ai un nou­veau livre sur les pommes, qui va sor­tir à l’au­tomne. C’est un très beau pro­jet. Après la fin de Si­gné M, il y a d’autres pro­jets de té­lé qui s’en viennent, mais je prends un peu de ré­pit. J’en pro­fite.»

«Je suis très “sa­lé”, donc les frin­gales su­crées sont plus rares, sauf peut-être pour la crème gla­cée.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.